La Banque industrielle et commerciale de Chine s’établit à Montréal

29 mai 2015

Montréal, Canada, le 29 mai 2015 – La Banque industrielle et commerciale de Chine (Canada) (ICBK) a annoncé l’implantation d’une première succursale au Québec, dans le Grand Montréal. L’annonce a été officialisée par le président du conseil de la maison-mère, la Banque industrielle et commerciale de Chine (la Banque), M. Jiang Jianqing, en présence du ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão, du maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, M. Denis Coderre, de la consule générale de la République populaire de Chine à Montréal, Mme Jiangping Zhao, du président-directeur général de l’ICBK, M. Mingxuan Zhu, du directeur général de Finance Montréal, M. Mario Albert, ainsi que du vice-président Investissement Grand Montréal de Montréal International, M. Élie Farah.

L’expansion de la Banque au Canada permettra d’accompagner les entreprises chinoises dans leur développement international et de soutenir les relations commerciales entre les deux pays. « L’ICBK est la seule banque chinoise de compensation en Yuan Renminbi (RMB) établie en Amérique du Nord; nous sommes donc impatients de soutenir les entreprises locales du Grand Montréal et d’offrir une valeur ajoutée à toutes les parties prenantes », a déclaré le président de la Banque, M. Jiang Jianqing.

« L’implantation à Montréal de la Banque ICBK vient confirmer la force des liens économiques unissant le Québec et la Chine. Cette relation privilégiée, qui se renforcera certainement avec l’arrivée de ce joueur majeur, est un atout important pour nos entreprises dans leurs efforts pour conquérir le vaste marché asiatique. Cela confirme aussi l’importance de Montréal comme place financière de premier rang en Amérique du Nord ainsi que le dynamisme économique du Grand Montréal, qui suscite l’intérêt de joueurs de première importance comme l’ICBK. Je tiens à féliciter Montréal International et Finance Montréal qui ont piloté ce dossier de main de maître », a déclaré le ministre des Finances, M. Carlos Leitão.

« L’arrivée de l’ICBK dans la métropole consolide notre positionnement sur l’échiquier financier international, en plus de raffermir nos liens avec la plus grande économie du monde. Un objectif auquel contribuera également la nouvelle liaison aérienne directe entre Montréal et Beijing, qui débutera le 29 septembre prochain », a déclaré le maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, M. Denis Coderre.

Des investissements étrangers de Chine en croissance

Montréal International, l’agence de promotion de l’investissement dans le Grand Montréal, a appuyé l’ICBK dans ses démarches d’implantation. « L’arrivée de l’ICBK dans la métropole québécoise constitue une excellente nouvelle pour l’essor économique de la région puisqu’elle favorisera l’attraction de nouveaux investissements chinois et permettra aux entreprises québécoises d’accéder plus facilement au marché de la Chine », a déclaré la présidente-directrice générale de Montréal International, Mme Dominique Anglade. « L’Asie constitue un territoire de prospection de plus en plus stratégique pour le Grand Montréal; il est donc primordial de soutenir l’accroissement de nos échanges et de nos investissements », a-t-elle ajouté.

Un secteur financier stable, concurrentiel et fiable

Pour Finance Montréal, la grappe des services financiers du Québec, l’arrivée d’un géant comme la Banque industrielle et commerciale de Chine vient souligner la stabilité et la solidité du secteur financier dans la région, qui compte près de 100 000 travailleurs répartis au sein de quelque 3 000 entreprises. « L’intérêt démontré par la Banque envers le Grand Montréal et le Québec témoigne de l’attractivité de notre place financière et de notre capacité à tisser des liens solides avec les communautés d’affaires étrangères. Il s’agit d’un projet significatif  pour le développement et le rayonnement international de l’industrie des services financiers du Québec », a déclaré le directeur général de Finance Montréal, M. Mario Albert.

Mentionnons que la Banque industrielle et commerciale de Chine est la plus grande des quatre banques commerciales appartenant à l’État de la Chine, avant la Banque de Chine, la Banque agricole de Chine et la Banque de construction de Chine, et se démarque par sa capitalisation boursière, ses dépôts et sa rentabilité. L’ICBK, sa filiale canadienne, compte déjà neuf succursales au Canada.

À propos de La Banque industrielle et commerciale de Chine
En 2015, la Banque s’est retrouvée en tête du classement annuel des 2000 plus grandes entreprises mondiales, publié par le magazine américain Forbes (Forbes Global 2000), et ce, pour une 3e année consécutive. Grâce à son vaste réseau mondial, elle offre des services financiers à plus de 4,6 millions d’entreprises et 400 millions de clients dans 42 pays et régions à travers le monde.

À propos de Montréal International
Montréal International (MI) agit comme moteur économique du Grand Montréal pour attirer de la richesse en provenance de l’étranger, tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. Il s’emploie également à identifier les enjeux prioritaires liés à l’attractivité de la région et à présenter des recommandations aux instances gouvernementales pour soutenir les secteurs à haute valeur ajoutée et créateurs d’emplois au Québec.

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

À propos de Finance Montréal
Finance Montréal, la grappe financière du Québec, a été créée en 2010 par les acteurs du milieu financier à l’invitation du gouvernement du Québec. Finance Montréal a pour mission d’améliorer la réputation internationale de Montréal en tant que place financière robuste, innovante et de calibre mondial. L’organisation aide à consolider le secteur financier du Québec en stimulant la croissance et les activités financières à forte valeur ajoutée qui sont stratégiques pour son développement. Organisme à but non-lucratif regroupant 23 membres gouverneurs, 14 membres associés et près de 300 professionnels bénévoles, Finance Montréal mise sur une concertation d’un grand nombre d’acteurs du milieu de la finance pour veiller aux intérêts communs de l’industrie tout en augmentant le rayonnement des spécialisations financières que l’on retrouve à Montréal.

Laisser un commentaire