Ajouter

Ericsson choisit le Grand Montréal pour son nouveau centre de TIC

Ericsson (NASDAQ:ERIC) a annoncé son intention de construire un centre TIC mondial à Vaudreuil-Dorion (Québec). Les nouvelles installations québécoises de 40 000 m2 abriteront la totalité du portefeuille de l’entreprise, ce qui permettra à l’unité de R-D de développer et de vérifier des solutions ainsi que de jeter les bases de la prochaine génération de services technologiques et infonuagiques.

Le nouvel et ultramoderne centre canadien sera situé près de deux des principaux sites de R-D d’Ericsson – Montréal et Ottawa – et constituera une nouvelle plateforme pour les ingénieurs en R-D adeptes des méthodes Lean et Agile.

L’entreprise bénéficiera du tarif L d’Hydro-Québec, un tarif avantageux accordé aux projets de grande puissance, et pourrait également avoir droit au congé fiscal de 10 ans, annoncé lors du discours sur le budget, pour les projets d’investissement d’au moins 300 millions de dollars.

Le projet créera 60 nouveaux postes d’ingénieur et consolidera 200 emplois dans le secteur de la R et D. De plus, il générera des investissements supérieurs à 1 milliard de dollars sur trois ans.

« Je me réjouis des retombées de l’implantation de ce nouveau centre de technologies de l’information et des communications pour la métropole et le Québec, a affirmé la première ministre du Québec, Pauline Marois. Ce projet est une reconnaissance de nos atouts et une marque de confiance quant à la solidité de notre économie. Il témoigne, sans contredit, du pouvoir d’attraction du Québec pour les projets majeurs d’investissement. »

« La grande disponibilité de l’hydroélectricité, une énergie renouvelable, constitue hors de tout doute un des atouts majeurs du Québec et en fait un lieu privilégié pour l’implantation de ce projet, a déclaré quant à lui le ministre des Finances et de l’économie, Nicolas Marceau. Combinée à l’expertise de notre main-d’œuvre en technologies de l’information et des communications, cette richesse énergétique contribue à l’essor d’un secteur québécois de l’infonuagique compétitif et d’un développement durable pour le Québec. »

L’infonuagique est un modèle informatique où les traitements traditionnellement effectués sur des serveurs locaux ou sur des postes clients sont externalisés sur des serveurs distants.

Les clients d’Ericsson pourront également se connecter à distance pour des essais d’interfonctionnement et avoir un accès précoce aux innovations en matière de services commerciaux en temps réel dans leur région.

« Pour Ericsson, qui célèbre son 60e anniversaire au Canada, annoncer la construction d’un centre technologique de pointe qui constituera un important lieu d’innovation est un grand jour. Le centre TIC représente l’engagement de l’entreprise envers la région et contribuera à forger l’écosystème ainsi que les compétences en technologies de l’information et des communications du Canada », a affirmé Mark Henderson, président d’Ericsson Canada inc.

Le centre TIC nord-américain sera fonctionnel au début de 2015.

Ericsson compte plus de 3 100 employés au Canada. Elle collabore étroitement avec une quinzaine des plus grandes universités du pays pour financer des projets de R-D, en plus d’offrir à des étudiants et à des chercheurs l’occasion de se faire un bagage d’expérience pratique dans ses installations. En 2012, Ericsson a investi plus de 325 000 000 $ en R-D au Canada et figure parmi les 10 plus grands investisseurs en R-D au pays.

Source : Communiqué du Gouvernement du Québec / Communiqué de Ericsson

Laisser un commentaire