Ajouter

ESET prend de l’expansion à Montréal et double son personnel dans la métropole

Les nouveaux bureaux de la société de cybersécurité doubleront leur personnel

Montréal, le 12 janvier 2017 – ESET Canada Recherche, la branche montréalaise de recherche et développement d’ESET, société internationale de protection contre les logiciels malveillants, a inauguré aujourd’hui ses nouveaux bureaux au centre-ville de Montréal, ce qui, affirme-t-elle, renforcera son effectif de chercheurs et doublera son personnel dans la métropole.

« Montréal possédait vraiment tous les atouts essentiels pour accueillir un excellent centre de recherche et développement (R et D) en cybersécurité, a indiqué Richard Marko, chef de la direction d’ESET. En effet, ses six universités accueillent actuellement près de 250 000 étudiants de niveau postsecondaire, ce qui, dans plusieurs disciplines, favorise l’esprit d’innovation ainsi que l’émergence d’une relève de talent. Montréal mise aussi sur une communauté fort active en cybersécurité qui provient de divers horizons, que ce soit des entreprises en démarrage ou des grandes sociétés. »

ESET fait partie du paysage montréalais depuis 2009. Au pôle technologique du campus de l’École Polytechnique de Montréal, elle réalise des projets de recherche de pointe axés principalement sur la connaissance de la situation des menaces sur Internet et sur la compréhension par le public des logiciels malveillants à l’aide d’articles de blogue, de livres blancs et de présentations. Abritant déjà près d’une douzaine d’employés, les nouveaux bureaux montréalais en accueilleront 15 autres d’ici les 5 prochaines années.

Au fil du temps, le laboratoire montréalais d’ESET a connu un parcours remarquable. En 2014, il s’est vu attribuer le tout premier prix Péter Szőr récompensant la meilleure publication technique pour sa recherche sur l’opération Windigo à la 24e Virus Bulletin International Conference à Seattle (Washington). De plus, ESET a mis à profit son expertise technique et ses données de repérage des robots pour une initiative internationale menée par Microsoft visant à enrayer les activités des logiciels malveillants Dorkbot qui avaient infecté plus d’un million d’ordinateurs dans 190 pays. Ce sont aussi les données d’ESET qui ont mené le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) à enquêter sur le sujet et à exécuter son tout premier mandat conformément à la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP), en vue du retrait d’un serveur de commande et de contrôle situé à Toronto (Ontario).

« Les clients d’ESET sont confrontés à des cybermenaces en constante évolution. Nos investissements majeurs en R et D représentent donc la meilleure protection qui soit, aujourd’hui et à l’avenir, a indiqué M. Marko. C’est aussi pourquoi ESET s’investit massivement dans la communauté montréalaise, parce qu’elle se sent le devoir de former la relève des professionnels en cybersécurité. »

« Nous sommes ravis de voir ESET accroître ses activités à Montréal, a indiqué Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. C’est une preuve supplémentaire des nombreux avantages – notamment un environnement commercial accueillant et un bassin de travailleurs talentueux – qu’offre notre ville aux entreprises de haute technologie qui souhaitent prendre de l’expansion et renforcer leur présence dans les marchés internationaux. »

ESET s’implique auprès de diverses associations étudiantes qui ont un intérêt pour la cybersécurité, comme Polyhack à l’École Polytechnique de Montréal et la Délégation des compétitions informatiques à l’École de technologie supérieure, en offrant un soutien financier et des stages. Soulignons qu’elle apporte son concours à Northsec, événement sans but lucratif en sécurité appliquée qui, pendant une semaine, réunit étudiants et professionnels de la sécurité pour des formations, des conférences techniques et une compétition en sécurité informatique.

ESET (www.eset.com)

Depuis 1987, ESET© développe des logiciels de sécurité primés qui, à ce jour, font bénéficier plus de 100 millions d’utilisateurs d’un environnement technologique sécurisé. Son vaste portefeuille de produits de sécurité couvre toutes les plateformes populaires et protège entreprises et particuliers du monde entier grâce à un équilibre parfait qui allie performance et protection proactive. L’entreprise dispose d’un réseau international de ventes couvrant 200 pays et territoires, ainsi que de bureaux régionaux à Bratislava, San Diego, Singapour, Buenos Aires, Toronto et Montréal.

 

Laisser un commentaire