Ajouter

Finance Alliance for Sustainable Trade (FAST) met sur pied un nouveau service, Finance Connect, avec la collaboration de Montréal International

Montréal, Canada, le 5 décembre 2016 – Montréal International appuie l’expansion de FAST dans le cadre de la conception de Finance Connect, un service qui répond aux besoins des grandes entreprises et dont l’adhésion permettra à FAST d’acquérir une plus grande autonomie financière. Cette initiative viendra également soutenir les plus petites organisations afin qu’elles accèdent plus facilement aux services de FAST.

Créée en 2008, FAST a d’abord reçu l’appui de partenaires clés, tels que Montréal International, USAID, Root Capital, IISD, Rabobank, Cordaid et ForesTrade. Née d’une simple idée, elle est aujourd’hui un fournisseur de premier plan de services de formation, d’analyses et de jumelage. D’une part, FAST regroupe les demandes de financement de petites et moyennes entreprises (PME), comme les coopératives, les associations de producteurs et les entreprises privées afin de mieux les préparer à gérer le crédit et à comprendre la façon dont elles peuvent travailler avec les prestataires de services financiers. De l’autre, FAST travaille étroitement avec des institutions financières locales, régionales et internationales, afin de s’assurer qu’elles comprennent les besoins des PME et qu’elles adaptent leurs services pour y répondre.

Mauricio Rosemary, un banquier chevronné qui a œuvré dans les secteurs agricoles et de l’agroforesterie, dirigera l’expansion de FAST. Il possède une solide expérience de gestion d’institutions nationales, comme la Banque nationale du Chili et Rabobank. De plus, il a travaillé à titre d’analyste d’entreprise et de conseiller pour le développement d’entreprises de commerce international.

Noemi Perez, présidente-directrice générale de FAST, a déclaré : « Montréal International a participé activement à l’implantation de FAST à Montréal; l’organisme joue aujourd’hui un rôle crucial dans l’expansion des services de FAST pour lui permettre d’affirmer sa position de chef de file dans le secteur du financement agricole et forestier dans les pays en développement ». FAST se spécialise dans un nouveau créneau et permet ainsi à des PME d’accéder à de nouveaux marchés et à de nouvelles sources de financement.

« Nous sommes heureux de contribuer au succès et à la croissance de FAST, une organisation phare dans le secteur global des services financiers durables, qui permet de faire rayonner Montréal comme précurseur en développement durable », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. « Nous croyons à l’importance de soutenir l’ensemble des 65 organisations internationales établies dans la métropole; une communauté unique au Canada qui confère à Montréal sa personnalité avant-gardiste et tournée vers le monde », a-t-il ajouté.

Cette expansion s’inscrit dans le cadre de la proclamation de Marrakech visant à s’assurer que le financement contribue à rendre l’agriculture plus efficace et à « signaler un changement vers une nouvelle ère de mise en œuvre et d’action en faveur du climat et du développement durable »[1].

À PROPOS DE FAST (www.fastinternational.org)

Établie à Montréal (Canada), FAST est une organisation internationale à but non lucratif, axée sur ses membres. Elle permet aux PME qui œuvrent dans les secteurs de l’agriculture et de la foresterie durables en Afrique, en Amérique Latine et dans les Caraïbes d’accéder à du financement grâce à ses trois principaux services de formation, d’analyses et de jumelage.

À propos de Montréal International (www.montrealinternational.com)

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal. Son mandat consiste à attirer dans le Grand Montréal des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques.

[1] http://cop22.ma/wp-content/uploads/2016/11/MARRAKECH-ACTION-PROCLAMATION-FRENCH-VERSION.pdf

Laisser un commentaire