Framestore annonce la création de 150 emplois dans le Grand Montréal

Montréal, le 25 mai 2015 – Montréal International (MI) salue la décision de Framestore, chef de file mondial en effets visuels et en animation pour l’industrie du cinéma et de la télévision, d’accroître ses activités dans le Grand Montréal. La société britannique prévoit créer 150 nouveaux emplois et ainsi doubler le nombre de ses effectifs déjà présents dans la région.

L’annonce a été faite par M. William Sargent, cofondateur et président-directeur général de Framestore, en présence de M. Philippe Couillard, premier ministre du Québec, de M. Jacques Daoust, ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, de M. Robert Poëti, ministre responsable de la région de Montréal, et de Mme Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International. « Nous avons reçu un accueil extrêmement chaleureux à Montréal et c’est un honneur pour nous d’accueillir le premier ministre et l’ensemble des partenaires dans notre studio nouvellement agrandi. Le soutien du gouvernement du Québec est essentiel pour le développement de nos activités dans cette ville excitante et créative », a déclaré M. Sargent.

« Le choix renouvelé de Framestore en faveur du Grand Montréal vient souligner les nombreux atouts dont dispose la région pour attirer les sociétés étrangères et leur permettre de concrétiser leurs projets d’expansion : un bassin de talents qualifiés et créatifs, une expertise technologique exceptionnelle et un environnement d’affaires compétitif », a déclaré Mme Anglade. « La présence de joueurs clés comme Framestore permet au Grand Montréal de rayonner mondialement et de se positionner comme chef de file des industries à haute valeur ajoutée », a-t-elle ajouté.

Dans le Grand Montréal, l’industrie des effets visuels a connu une croissance annuelle d’emplois d’environ 24 %, et ce, depuis la bonification du crédit d’impôt en 2009 et l’implantation subséquente de joueurs internationaux, incluant non seulement Framestore mais également Cinesite, Technicolor ou Atomic Fiction. « Ces sociétés créent beaucoup de valeur pour le Québec puisqu’elles investissent davantage dans les salaires de leurs travailleurs et dans ce que l’on qualifie de capital intangible, c’est-à-dire les dépenses en R-D et transfert technologique, en formation et développement des compétences », a jouté Mme Anglade.

Mentionnons que Framestore a implanté sa filiale montréalaise en 2013 afin de soutenir sa croissance dans la production de films en Amérique du Nord. Parmi les récents projets du studio, notons Paddington (Paul King), Jupiter Ascending (Andy and Lana Wachowski), RoboCop (José Padilha), et Edge of Tomorrow (Doug Liman).

À propos de Framestore

Créée en 1986, Framestore est une société productrice d’effets visuels de films récompensés aux Oscars qui utilise des technologies et des talents novateurs pour créer des images haut de gamme pour toutes les plateformes. Framestore travaille en partenariat avec de nombreux clients, des studios hollywoodiens aux annonceurs, agences de publicité, sociétés de production et développeurs de jeux vidéo. En plus d’être reconnu mondialement pour ses effets visuels célèbres, Framestore a également fait sa marque en innovant dans l’espace numérique avec le potentiel immersif des effets visuels interactifs. Framestore est aujourd’hui l’un des plus importants studios d’effets visuels et de techniques d’animation en Europe.

À propos de Montréal International

Montréal International (MI) agit comme moteur économique du Grand Montréal pour attirer de la richesse en provenance de l’étranger, tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. Il s’emploie également à identifier les enjeux prioritaires liés à l’attractivité de la région et à présenter des recommandations aux instances gouvernementales pour soutenir les secteurs à haute valeur ajoutée et créateurs d’emplois au Québec.

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Laisser un commentaire