La communauté d’affaires mobilisée pour attirer plus d’investissements étrangers dans le Grand Montréal

Montréal, le 14 novembre 2016 – C’est à guichets fermés que s’est déroulé le premier Forum de l’attractivité du Grand Montréal, organisé par Montréal International, le 4 novembre dernier. Lors de cet événement, quelque 500 acteurs d’affaires, économiques et institutionnels de la région se sont mobilisés pour souligner la contribution exceptionnelle des filiales de sociétés étrangères à l’économie de la région et pour trouver des pistes de solutions aux enjeux qui touchent son attractivité sur la scène internationale.

 « La conjoncture actuelle fait en sorte que le Grand Montréal, le Québec et le Canada sont bien positionnés pour aller chercher leur juste part des investissements étrangers », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. « À l’heure où plusieurs pays occidentaux se questionnent sur leur niveau d’ouverture économique, le Canada signe l’entente de libre-échange avec l’Union Européenne et dévoile clairement, dans le cadre de son énoncé économique, son intention d’attirer plus d’investissements et de talents étrangers. »

Lors des cinq ateliers participatifs sur les principaux enjeux d’attractivité (talents internationaux, éducation, révolution numérique, promotion, soutien aux investisseurs), les organisateurs du forum ont recueilli les points de vue des dirigeants d’entreprises et de filiales étrangères ainsi que des principaux acteurs économiques qui œuvrent sur le terrain au quotidien. « Un climat d’investissement compétitif profite à l’ensemble des entreprises du Grand Montréal, locales et étrangères, grandes et petites. C’est pourquoi nous avons tous intérêt à trouver des solutions aux enjeux qui touchent nos principaux facteurs d’attractivité », a ajouté M. Bolduc.

Les nombreuses pistes d’action porteuses suggérées, qui seront consignées dans un livre blanc, permettront notamment de mieux soutenir les entreprises dans leurs efforts de recrutement à l’étranger, de valoriser davantage l’obtention de diplômes, de tirer profit de l’énorme potentiel de la filière numérique, de promouvoir plus largement le Montréal économique à l’international et finalement, d’intervenir de façon rapide et coordonnée auprès des investisseurs étrangers.

Parmi les autres moments forts du forum, outre les discours du maire de Montréal, des quatre maires des couronnes nord et sud de Montréal et de la ministre Dominique Anglade, mentionnons la présentation du conférencier vedette, M. Marek Gootman, directeur, Partenariats stratégiques et Initiatives globales, Brookings Institution Metropolitan Policy Program. Ses propos ont notamment permis d’illustrer à quel point il est fondamental pour les grandes métropoles d’attirer et de retenir l’investissement étranger afin de se démarquer de la concurrence mondiale.

Quelques chiffres clés ont également été présentés. Le Grand Montréal se classe ainsi :

  • au 18e rang des 123 plus grandes métropoles mondiales en termes d’attraction d’investissements étrangers (nouvelles implantations) per capita (2009-2015)
  • au 27e rang des 123 plus grandes métropoles mondiales en termes de disponibilité de capital de risque per capita (2006-2015)
  • au 85e rang des 123 plus grandes économies mondiales en termes de population totale (2015)

Pour accéder à la présentation intégrale cliquez ici.

Le Forum de l’attractivité du Grand Montréal a été organisé en collaboration avec BMO Groupe Financier, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Power Corporation du Canada et SAP. D’autres commanditaires se sont également associés à l’événement : la Banque Nationale, le Fonds de solidarité FTQ et Investissement Québec (partenaires hommage); Cinesite, Fasken Martineau, Google, PwC et Ubisoft (partenaires ateliers).

À propos de Montréal International (montrealinternational.com)

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal. Son mandat consiste à attirer dans le Grand Montréal des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques.

Laisser un commentaire