Ajouter

La Fédération internationale des Associations de pilotes de ligne (IFALPA) s’installe à Montréal

Montréal, le 13 novembre 2012 – La Fédération internationale des Associations de pilotes de ligne (IFALPA), qui regroupe 100 000 pilotes à travers le monde, a inauguré aujourd’hui son nouveau siège à Montréal. L’événement, qui réunissait de nombreux invités du secteur de l’aviation civile et du monde des affaires, est le couronnement d’une collaboration fructueuse entre IFALPA et Montréal International (MI), qui a soutenu l’organisation internationale tout au long de son processus de relocalisation, de Londres à Montréal.

« Nous sommes fiers d’accueillir officiellement IFALPA au sein des quelque 60 organisations internationales de Montréal : une communauté solide, dynamique et diversifiée, qui permet à notre métropole de s’affirmer comme LA ville internationale du Canada », a déclaré M. Jacques St-Laurent, président-directeur général de Montréal International.

« L’arrivée d’IFALPA à Montréal marque un nouveau chapitre passionnant dans l’évolution de notre travail. Nous avons une occasion en or de collaborer avec d’autres intervenants de l’industrie déjà établis dans la métropole, comme l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), l’International Air Transport Association (IATA) et Airports Council International (ACI), sur un objectif commun, soit la mise en place du plus haut niveau de sécurité pour le système mondial du transport aérien », a déclaré le président d’IFALPA, le commandant Don Wykoff. « L’industrie de l’aviation civile évolue à un rythme sans précédent. IFALPA se devait d’être au centre des processus de décisions. Et ce centre est ici, à Montréal », a-t-il ajouté.

Un appui des gouvernements

M. St-Laurent a également tenu à remercier l’Agence de Développement économique du Canada pour les régions du Québec (DÉC), le ministère des Relations internationales du Québec et la Ville de Montréal pour leur appui financier. « La contribution des gouvernements au Fonds de développement International de Montréal est essentielle pour permettre à MI d’attirer les organisations internationales, les sociétés étrangères et les talents stratégiques dans le Grand Montréal », a déclaré M. St-Laurent.

« L’établissement d’IFALPA dans la métropole québécoise constitue une grande nouvelle sur le plan économique. La présence de cet organisme contribuera à consolider notre expertise de l’aviation civile à l’échelle internationale », a déclaré l’honorable Denis Lebel, ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

« L’arrivée d’IFALPA à Montréal permet à la métropole de densifier encore davantage son réseau d’organisations internationales actives dans le secteur de l’aéronautique et de l’aérospatial, consacrant ainsi son rôle de pôle international pour ces secteurs de pointe », a déclaré M. Jean-François Lisée, ministre des Relations internationales, de la Francophonie, du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle qui démontre une fois de plus le statut de ville internationale de Montréal, une métropole sans frontières, siège de multiples organisations internationales prestigieuses. L’installation d’IFALPA renforce le rôle de Montréal comme l’une des plus grandes capitales mondiales de l’aérospatiale et de l’aéronautique avec la présence sur son territoire de dix institutions spécialisées dans ce secteur d’activité économique. Bienvenue aux représentants d’IFALPA dans notre belle métropole », a déclaré M. Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif et responsable du développement économique, des infrastructures et des grands projets.

À propos d’IFALPA (www.ifalpa.org)

La Fédération internationale des Associations de pilotes de ligne (IFALPA) regroupe les pilotes du monde entier et a la mission de promouvoir, entre autres, un niveau de sécurité maximal en aviation. IFALPA a été créée lors d’une conférence des associations de pilotes tenue à Londres en avril 1948 afin de permettre aux pilotes de ligne du monde entier d’interagir avec l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), une institution spécialisée des Nations Unies, qui venait alors tout juste d’être créée.

Laisser un commentaire