La New Cities Foundation (NCF) annonce l’implantation de son bureau principal à Montréal

  • L’arrivée de cette organisation internationale est appuyée par la Ville de Montréal
    ainsi que par les gouvernements du Québec et du Canada
  • Sa présence positionnera Montréal comme leader mondial en matière de pensée
    et développement urbains

Maxwell L. Anderson, directeur éxécutif de NCF et John Rossant, fondateur et président NCF Crédit photo Ivanoh Demers, La Presse

Maxwell L. Anderson, directeur éxécutif de NCF et John Rossant, fondateur et président NCF.
Crédit photo Ivanoh Demers, La Presse.

Montréal, le 18 décembre 2015 – La New Cities Foundation (NCF) a annoncé aujourd’hui sa décision d’implanter son bureau principal à Montréal. L’organisation internationale sans but lucratif, qui vise à soutenir le développement urbain des villes à travers le monde, a également des bureaux à Paris, New York et Zurich. L’annonce fait suite à la signature d’une entente de principe (Memorandum of Understanding) entre NCF et Montréal International.

Fondée à Genève, en Suisse, NCF bénéficie d’un appui important du secteur privé, de la société civile et des milieux universitaires à travers le monde. Les membres de l’organisation incluent notamment des entreprises parmi les plus avant-gardistes, comme Cisco, Ericsson, Bombardier, Citigroup, Google, Schneider Electric, ainsi que des institutions de haut savoir et des organisations non gouvernementales telles Ashoka, Metropolis, The Climate Group, Massachusetts Institute of Technology, HEC (Paris), Mori Memorial Foundation et Urban China Initiative.

« Notre décision de miser sur Montréal constitue un jalon majeur dans le développement de notre organisation à travers le monde ainsi que dans l’élaboration et la mise en place de solutions concrètes aux problématiques de développement urbain », a déclaré M. John Rossant, fondateur et président, NCF. « Nous n’aurions pas pu choisir un endroit plus approprié pour mener avec succès nos activités mondiales. Montréal est non seulement la métropole internationale du Canada, mais c’est aussi une ville reconnue pour son potentiel d’innovation, sa détermination et sa grande créativité. »

Montréal International accompagne stratégiquement la New Cities Foundation dans son implantation à Montréal, et ce, grâce aux efforts concertés et aux contributions financières de Développement économique Canada pour les régions du Québec, du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et de la Ville de Montréal.

« La New Cities Foundation s’ajoute aux organismes internationaux qui contribuent au rayonnement de la région métropolitaine à l’échelle internationale. Son rôle sera de définir les meilleures pratiques en aménagement urbain et de renforcer le positionnement de Montréal comme plaque tournante en matière de développement urbain intelligent et durable. Par ailleurs, sa présence dans la métropole permettra de stimuler des partenariats qui seront bénéfiques à tout le pays », a déclaré l’honorable Navdeep Singh Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada.

« L’arrivée de la New Cities Foundation à Montréal est un indicateur significatif de l’attrait que le Québec exerce sur les organisations internationales, notamment en raison de son environnement d’affaires solide et du dynamisme de son milieu universitaire. Nous pouvons être fiers que notre réputation en tant que terre fertile pour l’innovation et les nouvelles idées ait des échos un peu partout sur la planète et nous permette d’attirer des organisations dynamiques à grand potentiel de développement, comme la New Cities Foundation », a indiqué Mme Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie.

« Dans un contexte où les métropoles sont aujourd’hui de véritables moteurs de développement durable, tant environnemental, économique que social, l’implantation à Montréal de la New Cities Foundation est un motif de fierté pour les Montréalais. Ce partenariat, qui profitera au rayonnement et à l’attractivité de Montréal, permettra de mettre de l’avant notre volonté de faire de notre métropole un chef de file en matière d’innovation et de solutions pragmatiques aux problèmes rencontrés en zones urbaines », a affirmé le maire de Montréal, l’honorable Denis Coderre.

Selon Mme Stéphanie Allard, vice-présidente Organisations internationales à Montréal International, les organisations internationales installées à Montréal engendrent des retombées économiques annuelles de plus de 300 M$ et permettent de maintenir plus de 1 500 emplois directs de qualité. « Nous savons à quel point les organisations internationales sont stratégiques pour Montréal et nous sommes déterminés à les accueillir et les voir grandir dans notre métropole. C’est donc avec grand enthousiasme que nous accueillons le secrétariat mondial de NCF à Montréal, reconnu à travers le monde pour son leadership et son expertise ciblée du développement urbain, et que nous offrons notre appui pour soutenir ses succès et partenariats dans la région », a-t-elle déclaré.

Mentionnons que Montréal possède l’une des plus importantes communautés d’organisations internationales en Amérique du Nord, après Washington et New York.

 

À propos de la New Cities Foundation (www.newcitiesfoundation.org)

La New Cities Foundation est un organisme indépendant, à but non lucratif, qui s’est donné comme mission de dessiner un avenir meilleur pour tous les citadins. Cette fondation mène des projets de recherche pragmatiques visant à trouver des solutions aux problèmes que vivent les villes, lance des initiatives pour hâter le progrès urbain et s’emploie à constituer et à habiliter un réseau mondial qu’elle réunit dans le cadre d’événements en appui à ses objectifs. Elle organise les principaux événements sur l’innovation urbaine, y compris le New Cities Summit qui a lieu annuellement. Ce sommet accueille un organisme affilié, le Global Cultural Districts Network, qui favorise le partage des connaissances, les travaux de recherche originaux et les nouveaux partenariats entre les quartiers culturels, existants ou projetés, partout dans le monde.

Dans l’ensemble de ses activités, la fondation collabore avec des entrepreneurs et des leaders du milieu des affaires, des gouvernements, des universités, de la société civile, des médias et des arts. La fondation a été créée en 2010 et est financée par ses membres et partenaires, notamment des entreprises parmi les plus avant-gardistes que l’avenir de nos villes passionne.

Établie à Genève, la fondation aura bientôt son siège social à Montréal, avec des bureaux à Paris, New York et Zurich. Un bureau à Hong Kong sera ouvert début 2016.

À propos de Montréal International (www.montrealinternational.com)

Montréal International (MI) agit comme moteur économique du Grand Montréal pour attirer de la richesse en provenance de l’étranger, tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. Il s’emploie également à identifier les enjeux prioritaires liés à l’attractivité de la région et à présenter des recommandations aux instances gouvernementales pour soutenir les secteurs à haute valeur ajoutée et créateurs d’emplois au Québec.

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Pour consulter la carte interactive du Grand Montréal des affaires : montrealinternational.com/carte-des-entreprises

Pour s’inscrire à Contact MTL, le réseau des ambassadeurs du Grand Montréal : contactmtl.com

Laisser un commentaire