Ajouter

L’AMA et les Fonds de recherche du Québec s’engagent à investir 2 millions $ pour le financement de projets de recherche scientifique

L’Agence mondiale antidopage (AMA) et les Fonds de recherche du Québec (FRQ) ont signé cette semaine un protocole d’entente en vertu duquel ils octroieront 2 millions de dollars CA à des projets de recherche avancés sur la lutte contre le dopage.

Selon ce protocole d’entente, l’AMA et les FRQ s’engagent à investir chacun 200 000 $ CA par année pendant cinq ans (2018-2022) pour le financement d’importants projets de recherche sur la lutte contre le dopage. En outre, le protocole sera réévalué et pourra être reconduit au-delà de la période initiale de cinq ans.

Plus précisément, les deux organisations ont convenu de collaborer dans le cadre de plusieurs projets, notamment dans les domaines de l’application des technologies numériques, de l’utilisation de l’intelligence artificielle, du développement de biomarqueurs du dopage et des sciences sociales.

« Nous sommes reconnaissants envers nos partenaires des FRQ pour leur vision, leur engagement et la confiance qu’ils témoignent à l’égard de notre travail, a déclaré Sir Craig Reedie, président de l’AMA. Nous nous réjouissons d’entreprendre cette collaboration qui s’échelonnera sur les cinq prochaines années, et peut-être au-delà, alors que nous continuons de repousser les limites des connaissances scientifiques pour le bien du sport propre. »

 « Les avancées dans la lutte contre le dopage passent notamment par le développement scientifique et par l’identification de nouvelles tendances dans le dopage, de nouvelles substances, de nouveaux mécanismes d’administration et de nouvelles méthodes de détection, a ajouté le Dr Olivier Rabin, directeur exécutif senior, Sciences et partenariats internationaux de l’AMA. Le financement additionnel obtenu dans le cadre de cette entente avec les FRQ nous aidera considérablement à poursuivre nos travaux dans le cadre de recherches innovantes fondées sur les faits.

« La recherche en matière de lutte contre le dopage est liée à des problématiques plus larges au cœur des grands défis de société et ces défis s’inscrivent non seulement à l’heure du numérique, mais requièrent également des expertises et des méthodes de recherche à la fois distinctes et complémentaires qui sont actuellement développées par des chercheurs québécois. Nous sommes heureux à l’AMA que nous puissions établir un partenariat avec les FRQ pour certains de ces travaux en cours et que nous puissions bénéficier de l’expérience et des connaissances de ces experts. »

 « En vertu de ce nouveau partenariat, a indiqué Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, les chercheurs québécois des trois secteurs de recherche couverts par les Fonds (Nature et technologies, Santé, Société et culture) participeront au développement de connaissances et à la mise au point de solutions en matière de lutte contre le dopage dans le sport d’élite. Il est important d’investir dans la recherche sur cet enjeu sociétal de plus grande envergure à différents niveaux, depuis les biomarqueurs du dopage jusqu’aux facteurs sociaux qui contribuent au phénomène du dopage. »

À propos des FRQ : Relevant de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, les Fonds de recherche du Québec ont pour mission d’assurer le développement stratégique et cohérent de la recherche québécoise et de la soutenir financièrement, d’appuyer la formation des chercheurs, d’établir les partenariats nécessaires à la réalisation de leur mission et de promouvoir et soutenir la mobilisation des connaissances.