Amazon HQ2 : le Grand Montréal dépose officiellement sa candidature

2e siège social nord-américain d’Amazon

Amazon-HQ2-Montreal-International

Montréal, le 20 octobre 2017 Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International, a officiellement déposé en mains propres hier, à Seattle, le dossier de candidature du Grand Montréal visant à accueillir le second siège social nord-américain d’Amazon. (#Amazon HQ2 / #HQ2MTL)

Amazon-HQ2MTL-Montreal-Inernational-Hubert-Bolduc

Mandaté par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et appuyé par le gouvernement du Québec, Montréal International a présenté une offre distinctive et ambitieuse au géant de Seattle, qui pourrait investir plus de 5 milliards de dollars et embaucher 50 000 personnes.

« Toute l’équipe a multiplié les efforts ces dernières semaines pour mettre de l’avant le savoir-faire et la créativité du Grand Montréal auprès d’Amazon, l’une des entreprises les plus innovantes au monde », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. « Il s’agirait d’un projet en parfaite adéquation avec l’ambition de la métropole, qui connait déjà depuis cinq ans une croissance phénoménale de 23 % du nombre de ses travailleurs avec des compétences en TIC. »

« L’environnement d’affaires du Québec est propice à l’essor d’innovations dans des domaines de pointe, comme le numérique et l’intelligence artificielle, ce qui fait de Montréal un lieu de choix pour accueillir un acteur de la trempe d’Amazon. Le Québec sera d’ailleurs la première province canadienne à adopter prochainement une stratégie numérique, qui propulsera l’expertise et le savoir-faire québécois en matière de numérique encore plus loin », a souligné la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade.

« Notre métropole présente des atouts de taille jouant en sa faveur pour l’établissement d’Amazon. Bassin de talents et de créativité, Montréal réussit à mettre en place un écosystème d’expertise et d’innovation qui la positionne comme un pôle international des plus compétitifs dans le domaine du numérique. La venue de ce géant mondial du commerce en ligne renforcerait cette position et c’est le Québec tout entier qui pourrait en tirer profit », a fait savoir le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux

« Indéniablement, Montréal fait partie des grandes métropoles du monde et a certainement tous les atouts pour attirer un tel projet. De l’espace urbain à développer, du talent qualifié grâce à un milieu universitaire et collégial stimulant et de haut niveau, un quartier de l’innovation et un écosystème en pleine effervescence, une diversité culturelle et linguistique mais aussi un milieu de vie exceptionnel et sécuritaire, sans compter une touche européenne unique en Amérique, voilà ce que nous avons à offrir et qui ne se retrouve nulle part ailleurs. De plus, une volonté politique affirmée par les trois paliers de gouvernement, appuyée par le milieu des affaires font de Montréal une candidature plus que sérieuse », a indiqué le maire de Montréal, Denis Coderre.

Parmi les avantages mis de l’avant dans la candidature du Grand Montréal :

  • Une pépinière de talents alimentée par un réseau d’enseignement de classe mondiale (Montréal compte le plus grand nombre d’étudiants postsecondaires au Canada (320 000), répartis au sein de 11 établissements universitaires et plus de 60 établissements collégiaux);
  • Des secteurs de haute technologie en pleine croissance (Montréal détient la plus forte concentration d’emplois au Canada dans le secteur technologique et se situe dans le Top 5 mondial des métropoles en jeux vidéo, effets visuels, intelligence artificielle et aérospatiale);
  • Une stabilité économique et politique, incluant des mesures efficaces en matière d’immigration (Issu d’une collaboration entre le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada, le volet québécois de La Stratégie en matière de compétences mondiales du Canada aide les entreprises innovantes à obtenir des travailleurs plus rapidement en offrant un délai de traitement de deux semaines);
  • Un avantage-coût de l’ordre de 20 % à 25 % comparativement aux métropoles similaires (notamment grâce à des salaires abordables, une fiscalité avantageuse ainsi que des coûts d’énergie faibles et stables);
  • Un grand pouvoir d’achat et une qualité de vie exceptionnelle (Montréal offre aux jeunes professionnels un logement qui coûte 25 % de moins qu’à Toronto et 86 % de moins qu’à Boston).

À lire également sur le sujet :

Montréal possède tous les atouts pour attirer Amazon, croit Hubert Bolduc

Une réponse à “Amazon HQ2 : le Grand Montréal dépose officiellement sa candidature”

  1. Khanh Tuong Le dit :

    Congratulations to the Great Project of Montreal.
    With my best wishes,

    Khanh Le,
    Polytechnician 1960

Laisser un commentaire