Ajouter

On Screen Trading Company (OSTC) s’installe dans le Grand Montréal

L’entreprise londonienne, OSTC, qui agit à titre de mainteneur de marché et de gestionnaire de portefeuille de produits dérivés pour des firmes d’investissement institutionnelles, a inauguré à Montréal, le 11 mars 2013, son premier bureau de négociations en Amérique du Nord. Elle projette d’y embaucher et de former d’ici deux ans une soixantaine de négociants en produits dérivés, en collaboration étroite avec la Bourse de Montréal. OSTC a bénéficié de l’aide du Centre Financier International de Montréal (CFI-Montréal) et de Montréal International pour s’implanter dans le Grand Montréal.

Les principaux facteurs ayant incité les dirigeants d’OSTC à choisir le Montréal métropolitain sont les suivants :

– La disponibilité de diplômés provenant de cinq universités dans des disciplines qui sont connexes au marché des produits dérivés, soit la finance, les mathématiques et le génie informatique

– Le crédit d’impôt annuel remboursable de 30% sur les salaires versés aux employés d’un centre financier international – CFI (maximum de 20 000 $ par année par emploi)

– L’aide à la formation professionnelle : cette aide de 209 000 $ du gouvernement du Québec, répartie sur deux ans, servira à la formation d’une soixantaine de négociateurs en produits dérivés. OSTC investira quelque 600 000$ de ses propres fonds.

– La culture de négociation boursière dans le Grand Montréal

– Le potentiel considérable de développement des intervenants de marché comme OSTC qui pourrait émerger après la mise en place de nouveaux mécanismes de transaction des produits dérivés, qui seront plus rigoureux qu’auparavant

Ces informations sont tirées d’un article rédigé par M. Martin Vallières de La Presse le 12 mars 2013.

Laisser un commentaire