Ajouter

Le Groupe Eurogiciel s’implante dans le Grand Montréal avec l’appui de Montréal International

logo_eurogiciel

Création de 80 emplois pour soutenir les grands projets
dans les industries aérospatiale et ferroviaire

Le Groupe Eurogiciel, chef de file français des services en gestion et accompagnement de grands projets, annonce l’ouverture d’une filiale en sol montréalais. Par sa présence au Québec, Eurogiciel désire appuyer les sociétés canadiennes et nord-américaines ainsi que ses clients français dans leurs projets de développement internationaux. En partenariat avec le Groupe Adetel, la société pourra fournir des conseils, de l’équipement et des moyens d’essais à sa nouvelle clientèle.

« Le choix de nous implanter dans le Grand Montréal est hautement stratégique car il marque une nouvelle étape dans notre processus de développement. Après plusieurs implantations en Europe et l’établissement de bases d’affaires au Maroc et en Inde, nous étions mûrs pour étendre notre expertise en Amérique du Nord », a déclaré M. Daniel Benchimol, président du Groupe Eurogiciel. « La sélection de la métropole québécoise est basée sur notre volonté d’exporter notre savoir-faire auprès d’un nouveau marché dans les secteurs de l’aérospatiale et du ferroviaire. Des discussions en vue de collaborations futures ont d’ailleurs déjà cours auprès des entreprises Bombardier, Aerolia, MDA, Safran et Thales », a-t-il ajouté.

De concert avec le gouvernement du Québec, Montréal International a mis tous les efforts nécessaires afin d’attirer ce pionnier du pilotage de projets à haute valeur ajoutée, qui s’impose depuis plusieurs années dans le paysage européen des sociétés de conseil et de services.

« Nous sommes heureux qu’une entreprise de classe mondiale choisisse le Grand Montréal pour poursuivre son développement et nous sommes fiers d’avoir pu apporter notre contribution à ce succès », a déclaré Mme Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International. « Le Groupe Eurogiciel se joint à une région dynamique et performante, avec des grappes sectorielles innovantes qui rassemblent les principaux joueurs de l’industrie autour d’objectifs communs et d’actions concertées », a ajouté Mme Anglade. « Bienvenue à Montréal! »

Mentionnons qu’Eurogiciel est maintenant présent dans cinq pays, soit l’Allemagne, l’Angleterre, le Canada, l’Espagne et les États-Unis.

À propos d’Eurogiciel 

Le groupe Eurogiciel est la première société de services en accompagnement de projets (SSAP). Fondé en 1989 à Toulouse (en France), le groupe est organisé en trois unités d’affaires, qui déclinent l’ensemble des étapes d’un projet :

  •  ETOP International, Conseil en Management de Grands Projets,
  • EQUERT International, Conseil en Management de la Qualité,
  • ETIQ Ingénierie. Cette unité propose une expertise en Ingénierie Systèmes et logiciel temps réel embarqué à haute criticité, ainsi qu’une assistance à Maîtrise d’Ouvrage et Maîtrise d’Œuvre des Grands Projets Complexes de Systèmes d’Information.

À propos de Montréal International 

Créé en 1996, Montréal International (MI) est issu d’un partenariat privé-public. Sa mission est de contribuer au développement économique du Montréal métropolitain et d’accroître son rayonnement international. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des travailleurs stratégiques internationaux, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. L’organisme à but non lucratif est financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Depuis sa création, MI a contribué à l’attraction de projets d’investissements directs étrangers d’une valeur de 9,4 milliards de dollars dans le Grand Montréal, lesquels ont entraîné la création ou le maintien de plus de 49 000 emplois. À ce jour, MI a également contribué à l’établissement de près de la moitié des quelque 60 organisations internationales présentes dans la métropole ainsi qu’à la venue et à la rétention de plus de 8 000 travailleurs stratégiques internationaux.

Laisser un commentaire