Les entreprises et organismes du Québec invités à tirer parti de la croissance phénoménale du big data

Pour soutenir l’attraction et la création de richesse au Québec

Montréal, le 10 février 2016 – M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International, et M. Carl Viel, président-directeur général de Québec International, ont dévoilé aujourd’hui le tout premier profil du big data au Québec. Cette nouvelle étude met notamment en évidence le potentiel que recèlent les entreprises et les institutions d’enseignement et de recherche pour hisser le Québec parmi les chefs de file mondiaux dans ce domaine d’avenir, lequel est appelé à croître à un rythme annuel moyen de 25 % d’ici 2020.

Les avancées technologiques liées au big data permettent de créer de la valeur avec des données de plus en plus volumineuses et difficiles à gérer avec des outils conventionnels, et ce, dans plusieurs domaines d’activités, dont la santé, la finance, la sécurité, le marketing, le divertissement ou l’éducation.  

« Le big data est au cœur de la révolution numérique. Au cours des prochaines années, ce domaine va connaître une croissance phénoménale qui se répercutera sur l’ensemble des secteurs de l’économie », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. « Le Québec ainsi que sa métropole détiennent tous les atouts nécessaires pour développer cette expertise de pointe et tirer parti de cette nouvelle vague d’investissements; c’est pourquoi Montréal International s’engage à promouvoir et soutenir ce domaine prioritaire, en y attirant plus d’investissements étrangers et de talents stratégiques », a-t-il ajouté.

« Le big data passionne; ses possibilités sont illimitées. Avec une industrie des technologies de l’information et des communications en expansion, une expertise très spécialisée en recherche, une grande capacité d’hébergement des données et un solide noyau de spécialistes et de professionnels, le Québec a toutes les ressources pour devenir un leader mondial en big data. Québec International a la volonté de contribuer à relever ce défi. La région de Québec, grâce à sa créativité et son dynamisme, est fin prête à poursuivre sur sa lancée et à mettre de l’avant les possibilités offertes par le big data », a mentionné M. Carl Viel, président-directeur général de Québec International.

Mme Valérie Bécaert, directrice exécutive de l’Institut de valorisation des données (IVADO), M. François Laviolette, directeur du Centre de recherche en données massives de l’Université Laval, M. Frédéric Bastien, co-fondateur et directeur général de Mnubo et M. Richard Grenier, directeur de Thales Recherche et Technologie à Québec, étaient également présents pour faire valoir les avantages concurrentiels du big data aux organisations et entreprises du Québec, qu’elles soient petites, moyennes ou grandes.

« Campus Montréal est l’un des milieux les plus féconds du monde dans les domaines de la recherche opérationnelle, de la science des données et de l’intelligence artificielle, ce qui lui permet d’être à l’avant-garde en matière de valorisation des données massives. L’Institut de valorisation des données – IVADO, qui regroupe les forces de l’Université de Montréal, Polytechnique Montréal et HEC Montréal dans ces domaines, aide les entreprises à renforcer leur compétitivité à travers ses activités de recherche, de transfert technologique et de formation », a souligné Mme Valérie Bécaert, directrice exécutive de l’IVADO.

Le directeur du Centre de recherche en données massives de l’Université Laval, M. François Laviolette, a rappelé l’importance d’avoir la volonté et la capacité de fouiller, catégoriser et analyser ces données afin d’en tirer un maximum d’information pour prendre des décisions plus éclairées. « Le big data représente des leviers majeurs de développement scientifique et d’innovation au sein des entreprises. Aussi, il convient au centre de répondre aux besoins des chercheurs qui font face à des avalanches de données de moins en moins structurées et en provenance de sources disparates, ainsi qu’aux besoins de l’industrie qui réalise de plus en plus l’importance de savoir traiter et analyser ce type de données », a-t-il précisé.

Pour les entreprises, la technologie du big data constitue avant tout une formidable opportunité d’innover, de faire croître leurs ventes, leurs bénéfices, leurs marchés et de créer de nouvelles offres personnalisées.

« Le marché du big data, qui en est encore à ses débuts au niveau de l’Internet des objets, connaîtra une croissance exponentielle et jouera un rôle transformateur dans tous les secteurs de l’industrie. De l’optimisation des ressources, aux gains de productivité jusqu’à la transformation des modèles d’affaires – les possibilités sont infinies! », a constaté M. Frédéric Bastien, co-fondateur et directeur général de Mnubo.  « Le Grand Montréal est bien placé pour jouer un rôle primordial dans l’avancée big data. Nous devons par contre collectivement investir dans les programmes d’éducation à tous les niveaux, afin de nous positionner comme leader dans cette industrie du savoir », a-t-il ajouté. 

« Les entreprises québécoises doivent prendre conscience que l’analyse des données qu’elles créent est une source de richesse. Intégré à une stratégie d’affaires, le big data peut générer une grande valeur en termes d’opportunités et de croissance économique pour l’entreprise. Thales investit des efforts considérables dans le big data. Dans la toute nouvelle Unité mixte de recherche en sciences urbaines, le big data sera utilisé à plusieurs niveaux de recherche, et ce, avec la Ville de Québec, l’Institut national de recherche scientifique, l’Université Laval et plusieurs PME de la région », a souligné M. Richard Grenier, directeur de Thales Recherche et Technologie à Québec.

Les meilleures pratiques internationales en big data

Le Profil du big data au Québec présente également l’analyse des meilleures pratiques internationales, notamment en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne, et recense les principaux facteurs clés de succès pour le développement d’un pôle en big data:

  • La mise en place d’une stratégie ciblée en big data
  • Une attention particulière sur l’attraction, la rétention et le développement du talent
  • Des infrastructures de données performantes et un meilleur accès aux données
  • Des centres d’excellence axés sur la collaboration entre industries, gouvernements et universités
  • Des leaders de communauté mobilisés

Des recommandations ciblées pour le Québec

Tout en mettant l’accent sur l’expertise québécoise en recherche, innovation et haute technologie, ce profil formule quatre recommandations pour soutenir davantage l’expansion du big data au Québec :

  1. Développer des stratégies québécoise et canadienne du big data
  2. Encourager les organisations et entreprises québécoises à intégrer le big data dans leur processus d’affaires
  3. Développer une offre de formation spécialisée en big data et adaptée aux besoins des entreprises
  4. Consolider les centres de calcul du Québec

Le Profil du big data au Québec a été réalisé par Montréal International, en collaboration avec Québec International et en partenariat avec la Communauté métropolitaine de Montréal, Développement économique Canada, Innovation, Sciences et Développement économique Canada, l’Institut de valorisation des données (IVADO), le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, et la Ville de Montréal.

Pour accéder à l’étude, cliquez ici

L’ÉCOSYSTÈME QUÉBÉCOIS DU BIG DATA
Faits saillants

Une industrie des TIC dynamique

  • 7 400 entreprises
  • 130 000 emplois
  • PIB de 14,8 G$
  • Croissance du PIB deux fois plus rapide que celui de l’économie québécoise depuis 10 ans
  • 900 M$ d’investissements en R-D en moyenne par année sur la période 2009-2013

Une expertise de pointe en big data

  • Un minimum de 2 100 spécialistes actifs en big data (concentrés à 88 % dans le Grand Montréal)
  • Plus de 1 000 scientifiques parmi les meilleurs au monde.
  • Un bassin de 105 000 professionnels avec des compétences reliées au big data
  • Plus de 16 000 étudiants universitaires inscrits dans des programmes liés au big data

Une communauté scientifique et professionnelle très active

Sélection d’organismes de recherche impliqués en big data

  • Institut de valorisation des données (IVADO) – Campus Montréal
  • Chaire d’excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décisions en temps réel – Polytechnique Montréal
  • Centre de recherche en données massives de l’Université Laval
  • Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA) – Université de Montréal
  • Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions (GERAD) – Campus Montréal
  • Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM)
  • Consortium Big Data du Canada
  • CEFRIO
  • PROMPT

Sélection d’incubateurs et de communautés de développeurs

  • Big Data Montréal
  • Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal (CEIM)
  • Maison Notman
  • Le Camp
  • Innocentre
  • Accélérateur de création d’entreprises technologies

Sélection d’associations et de regroupements d’entreprises en TIC

  • TechnoMontréal
  • La Voix des entrepreneurs en TI de Québec (VETIQ)
  • TECHNOCompétences
  • Le Réseau ACTION TI
  • L’Association québécoise des technologies (AQT)
  • Québec Numérique

Plusieurs grands joueurs et de nombreuses PME en big data déjà présents au Québec et offrant une grande capacitéd’hébergement des données

  • Google, CGI, Microsoft, IBM, Mnubo, Amazon Web Services, Ericsson, Coveo, Orion, OVH.com, Linkbynet, Thales, Morgan Stanley…

Des coûts d’exploitation 25 % moins élevés qu’aux États-Unis :

  • Tarifs d’énergie et fardeau fiscal parmi les plus faibles en Amérique du Nord
  • Offre très concurrentielle d’incitatifs (crédit R-D, CDAE, etc.)

Une qualité de vie reconnue mondialement :

  • 2e en Amérique du Nord
  • Un pouvoir d’achat parmi les plus élevés au monde

À propos de Montréal International (www.montrealinternational.com)

Montréal International (MI) agit comme moteur économique du Grand Montréal pour attirer de la richesse en provenance de l’étranger, tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. Il s’emploie également à identifier les enjeux prioritaires liés à l’attractivité de la région et à présenter des recommandations aux instances gouvernementales pour soutenir les secteurs à haute valeur ajoutée et créateurs d’emplois au Québec.

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Pour consulter la carte interactive du Grand Montréal des affaires : montrealinternational.com/carte-des-entreprises

Pour s’inscrire à Contact MTL, le réseau des ambassadeurs du Grand Montréal : contactmtl.com

À propos de Québec International (www.quebecinternational.ca)

Québec International contribue au développement économique de la région métropolitaine de Québec et à son rayonnement international. À titre d’agence de développement économique régionale, Québec International favorise la croissance des entreprises, soutient les secteurs de force et attire dans la région talents et investissements.

Laisser un commentaire