L’intelligence artificielle connait aujourd’hui une croissance fulgurante dans le Grand Montréal

La célèbre entreprise Google vient en effet de décerner une nouvelle bourse à l’Institut des algorithmes des apprentissages de Montréal (MILA), qui servira à subventionner plusieurs institutions montréalaises et aider à relever certains des plus importants défis découlant de l’utilisation des algorithmes d’apprentissage statistique et de l’intelligence artificielle. Google remettra ainsi 4,5 M$ à sept chercheurs associés au MILA, dirigé par le professeur Yoshua Bengio, de l’Université de Montréal.

Outre cette subvention, Google lance un groupe dédié à l’apprentissage profond et l’intelligence artificielle ici même à Montréal dans ses propres locaux, qui sera relié à l’équipe Google Brain à Mountain View, en Californie. Il sera dirigé par Hugo Larochelle, un chef de file dans la communauté de l’apprentissage profond.

google-montreal

Ce nouvel investissement de Google, conjugué à la florissante communauté des start-ups en intelligence artificielle et l’important financement gouvernemental au projet IVADO (Institut de valorisation des données) pour la mise en commun de la science des données, de l’intelligence artificielle et de la recherche opérationnelle, fait de Montréal une locomotive mondiale dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Rappelons en effet que le gouvernement du Canada a récemment annoncé l’octroi de 213 187 000 $ (Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada) à l’Université de Montréal, à HEC Montréal, à Polytechnique Montréal ainsi qu’à l’Université McGill. De cette somme, 93,5 M$ iront à la recherche en intelligence artificielle et à l’IVADO, qui a également recueilli 110 M$ du secteur privé.

Pour Montréal International, l’agence de promotion économique du Grand Montréal, la métropole québécoise a tous les atouts pour tirer profit de la révolution numérique et consolider sa longueur d’avance. « Au cours des prochaines années, l’intelligence artificielle va connaître une croissance phénoménale, qui se répercutera sur l’ensemble des secteurs de l’économie », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. « Le Grand Montréal a tous les atouts nécessaires pour développer cette expertise de pointe; c’est pourquoi Montréal International s’engage à promouvoir et soutenir ce domaine prioritaire, en y attirant plus d’investissements étrangers et de talents stratégiques. »

Laisser un commentaire