Ajouter

L’UIPES installe son secrétariat international à Montréal

L’Union internationale de Promotion de la Santé et d’Éducation pour la Santé (UIPES), dont le siège social se trouve à Paris, a inauguré aujourd’hui son nouveau secrétariat international à Montréal, situé à l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM).

Grâce aux efforts regroupés de l’Université de Montréal, de l’ESPUM, de Montréal International et de ses partenaires, le Conseil Exécutif de l’UIPES a choisi d’établir son secrétariat international à Montréal, soulignant ainsi l’importance du rôle de la métropole québécoise dans le réseau mondial de la santé.

De gauche à droite : M. Marc Miller, député de Ville-Marie – Le Sud-Ouest –  Île-des-Soeurs et secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités; M. John Allegrante, vice-président, Recherche de fonds et marketing, UIPES; Mme Marie-Claude Lamarre, directrice exécutive, UIPES; Professeur Réjean Hébert, doyen de l’École de santé publique de l’Université de Montréal; M. Stéphane Paquet, vice-président, Investissements étrangers & Organisations internationales, Montréal International.

De gauche à droite : M. Marc Miller, député de Ville-Marie – Le Sud-Ouest – Île-des-Soeurs et secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités; M. John Allegrante, vice-président, Recherche de fonds et marketing, UIPES; Mme Marie-Claude Lamarre, directrice exécutive, UIPES; Professeur Réjean Hébert, doyen de l’École de santé publique de l’Université de Montréal; M. Stéphane Paquet, vice-président, Investissements étrangers & Organisations internationales, Montréal International.

« Montréal abrite déjà plus de 60 organisations internationales, soit la plus grande communauté au Canada et en Amérique du Nord, juste après Washington et New York. L’arrivée d’une organisation phare comme l’UIPES permet de renforcer et de promouvoir cet écosystème unique, en plus de positionner la métropole au cœur des discussions internationales sur la santé publique », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général, Montréal International. « Nous savons à quel point les organisations internationales sont stratégiques pour Montréal et il est fondamental de les appuyer pour les voir grandir dans notre métropole », a-t-il ajouté.

« Nous sommes ravis d’ouvrir notre nouveau bureau à Montréal. Le soutien et les encouragements que nous avons reçus de la part de Montréal International, des organismes municipaux, provinciaux et fédéraux ainsi que de l’ESPUM et de l’Université de Montréal, ont joué un rôle déterminant dans notre décision d’établir notre secrétariat international au Canada », a déclaré M. Graham Robertson, président du Conseil Exécutif de l’UIPES. « À partir de 1986, avec la publication de la Charte d’Ottawa, le Canada a démontré son engagement et son leadership en matière de promotion de la santé. Cela a donc beaucoup de sens de créer un bureau de l’UIPES à Montréal. Nous nous réjouissons de renforcer nos liens déjà établis et d’en forger de nouveaux pour faire avancer les questions de santé mondiale, et bien sûr d’utiliser notre réseau pour aider nos collègues de Montréal, du Québec et de l’ensemble du Canada. »

Organisation internationale non gouvernementale, l’UIPES est un acteur unique dans le domaine de la santé publique par sa portée mondiale, la diversité de son expertise dans les domaines de la recherche, des pratiques et du développement des politiques et sa capacité à travailler dans plusieurs langues.

L’UIPES rassemble des personnes et des institutions du monde entier qui œuvrent dans les différents domaines qu’englobe la promotion de la santé, notamment le développement et le transfert de connaissances, le travail en partenariat, les environnements favorables à la santé, les déterminants sociaux de la santé, la prévention et le contrôle des maladies et des risques pour la santé.

« Accueillir la permanence du secrétariat international de l’UIPES à Montréal est une excellente nouvelle pour la santé publique du Québec, du Canada et de l’Amérique du Nord. Cette nouvelle proximité avec les intervenants internationaux de l’UIPES permettra une meilleure synergie pour de futures et fructueuses collaborations. Montréal est au carrefour des traditions francophones, anglo-saxonnes et nord-américaines en santé publique, ce qui en fait un choix stratégique pour établir une organisation internationale comme l’UIPES sur notre territoire. Cette décision renforcera le rôle que souhaite jouer l’ESPUM au Québec de même que sur les scènes canadienne et internationale » a expliqué le professeur Réjean Hébert, doyen de l’ESPUM.

L’inauguration du secrétariat international de l’UIPES s’est déroulée en présence des représentants de toute la communauté scientifique en santé publique de Montréal, du Québec et des membres du Conseil Exécutif de l’UIPES.

À propos de l’UIPES
Depuis plus de 65 ans, l’Union internationale de Promotion de la Santé et d’Éducation pour la Santé (UIPES) a pour mission de contribuer à l’amélioration de la santé du monde par l’éducation, l’action communautaire et l’élaboration de politiques publiques favorables à la santé et de contribuer à la réduction des inégalités sociales de santé.

Véritable forum mondial d’échanges d’idées, de connaissances, de savoir-faire et d’expériences, l’UIPES favorise le développement de projets de collaboration au niveau mondial et régional.

À propos de l’ESPUM
Seule institution du genre au Québec, leader canadien et dans la francophonie, l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM) est un pôle d’excellence et de réflexion critique en enseignement, recherche et en valorisation des connaissances dans tous les champs de la santé publique.

S’appuyant sur les connaissances tirées de l’excellence scientifique, l’ESPUM offre des formations reconnues de haut niveau pour les cycles supérieurs, elle est également le seul établissement francophone agréé par le Council on Education for Public Health.

Laisser un commentaire