Monsieur L. Jacques Ménard nommé président du conseil d’administration de Montréal International

Montréal, le 12 décembre 2014 – Au nom du conseil d’administration, madame Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International (MI), est heureuse d’annoncer la nomination de monsieur L. Jacques Ménard, président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns et président de BMO Groupe financier, Québec, à titre de président du conseil d’administration de MI. L’annonce a été faite aujourd’hui en présence de l’honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor du Canada, de M. Jacques Daoust, ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations du Québec, de l’honorable Denis Coderre, maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de monsieur Jean Laurin, président et chef de la direction de NKF Devencore.

Conférence-12-decembre

« C’est avec grand enthousiasme que nous accueillons L. Jacques Ménard comme président du conseil d’administration de Montréal International, un organisme voué au développement économique et au rayonnement international du Grand Montréal. Monsieur Ménard est un fervent ambassadeur de la communauté, toujours engagé au développement et particulièrement à l’économie afin qu’elle performe davantage, à la hauteur de son potentiel », a déclaré madame Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International. « Avec l’ensemble de nos partenaires, nous contribuons à faire du Grand Montréal l’une des étoiles nord-américaines du XXIe siècle, ce qui sera bénéfique pour tout le Québec », a-t-elle ajouté.

« Nous saluons avec plaisir la nomination de L. Jacques Ménard, qui présidera un conseil composé de représentants du monde des affaires et des trois paliers de gouvernement, avec la volonté et l’ambition de contribuer à la relance du Grand Montréal », a déclaré monsieur Jean Laurin, président et chef de la direction de NKF Devencore et membre du conseil d’administration de MI. « Nous croyons à l’importance de rassembler et mobiliser l’ensemble des acteurs économiques de la région métropolitaine et du Québec pour favoriser une plus grande richesse collective », a-t-il ajouté.

« C’est avec grand plaisir que nous accueillons la nomination de L. Jacques Ménard à titre de président du conseil d’administration de Montréal International. Le gouvernement du Canada est fier d’appuyer la venue de ce visionnaire au sein d’une organisation-clé pour le développement économique de la métropole québécoise. Véritable leader, tant sur le plan économique que social, monsieur Ménard saura faire rayonner le Grand Montréal aux quatre coins du monde par ses ambitions », a souligné l’honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor du Canada.

« Montréal a ce qu’il faut pour attirer les projets d’investissements et pour prospérer. Ses nombreux atouts, notamment la diversité de son tissu économique et industriel, en font un véritable moteur de l’économie québécoise. L’expérience et le talent de monsieur Ménard, conjugués à la vitalité de Montréal, concourront sans aucun doute au succès du Québec et de sa métropole à l’échelle internationale. C’est avec un grand optimisme que j’accueille cette nomination », a soutenu monsieur Jacques Daoust, ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations du Québec.

« Montréal International est un acteur important dans la stratégie de développement économique de la métropole. Avec monsieur L. Jacques Ménard à la tête de son conseil d’administration, je suis convaincu que MI pourra atteindre de nouveaux sommets. M. Ménard est un passionné et un rassembleur; il a l’écoute à la fois des décideurs de la classe politique, du monde des affaires et du milieu communautaire », a déclaré le maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, M. Denis Coderre.

De son côté, monsieur Ménard s’est dit très heureux de pouvoir s’impliquer au sein d’une organisation de renom, qui contribue de manière importante à l’essor du Grand Montréal. « Montréal International, c’est notre métropole à son meilleur. Ce sont des centaines de partenaires, municipalités, gouvernements et entreprises qui se donnent la main pour faire briller le Grand Montréal sur la carte du monde », a déclaré L. Jacques Ménard, président de BMO Groupe financier, Québec et le nouveau président du conseil d’administration de Montréal International. « Chaque année, Montréal International attire des investissements étrangers, des emplois et des talents dans notre grande métropole. Nous avons entre les mains un organisme de promotion exceptionnel qui contribue au rayonnement et à la prospérité du Grand Montréal. Aujourd’hui nous voulons envoyer un message que nous serons audacieux », a-t-il ajouté.

Un parcours exceptionnel

À titre de président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns et président de BMO Groupe financier, Québec, monsieur Ménard connaît une fructueuse carrière dans le domaine des valeurs mobilières et des services financiers. Bien qu’il contribue de façon marquée au développement des affaires au Québec, il est également très engagé socialement.

Monsieur Ménard est actuellement administrateur de WestJet, Claridge Inc., Stingray Digital, les Alouettes de Montréal, l’Orchestre Symphonique de Montréal, la Fondation Gairdner, la Fondation Macdonald Stewart, la Fondation Mobilys et Robotique FIRST Québec. Il préside également le conseil d’administration de l’organisme Fusion Jeunesse. M. Ménard a notamment présidé les conseils d’administration d’Hydro-Québec et de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières, de même que le Groupe de travail sur le financement et la pérennité du système de santé et de services sociaux du Québec.

L. Jacques Ménard a été promu Compagnon de l’Ordre du Canada, le plus haut grade de l’Ordre du Canada et la plus haute distinction publique au pays. Il est également Officier de l’Ordre du Québec.

En 2014, monsieur Ménard a initié, de concert avec The Boston Consulting Group, une vaste étude et un programme visant à relancer Montréal connu sous le nom de « je vois mtl ». L’événement issu de ce mouvement, qui se tenait le 17 novembre dernier, a permis de présenter quelque 120 projets concrets destinés à relancer l’économie montréalaise. Montréal International y présentait deux projets mobilisateurs pour accroître la proportion de diplômés universitaires au sein de la population montréalaise (Des diplômes qui profitent à tous) et mobiliser des ambassadeurs du Grand Montréal aux quatre coins du monde (Réseau des ambassadeurs du Grand Montréal).

Le Grand Montréal en première place pour sa stratégie d’attraction d’IDE

L’annonce de la nomination de monsieur Ménard comme président du conseil d’administration de Montréal International coïncide avec le dévoilement des résultats de l’étude « Global Cities of the future 2014-2015 », publiée cette semaine par le FDI magazine (Groupe Financial Times). Celle-ci révèle notamment que le Grand Montréal se hisse en première place du classement nord-américain pour la meilleure stratégie d’attraction des investissements directs étrangers (IDE), devant Atlanta, Calgary, Los Angeles, Miami, Toronto et Vancouver.

« Je suis très heureux de constater que notre stratégie d’attraction d’investissements directs étrangers est reconnue comme l’une des meilleures en Amérique, où la concurrence entre les différentes régions est de plus en plus féroce. L’approche sectorielle que nous avons adoptée il y a quelques années, en ciblant des secteurs porteurs comme l’aéronautique, les technologies de l’information et les sciences de la vie, donne d’excellents résultats et contribue à élever le profil du Grand Montréal auprès des investisseurs étrangers », a déclaré monsieur Coderre.

 

À propos de Montréal International

Créé en 1996, Montréal International (MI) est issu d’un partenariat privé-public. Sa mission est de contribuer au développement économique du Montréal métropolitain et d’accroître son rayonnement international. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. L’organisme à but non lucratif est financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Depuis sa création, MI a contribué à l’attraction de projets d’investissements directs étrangers d’une valeur de 10,6 milliards de dollars dans le Grand Montréal, lesquels ont entraîné la création ou le maintien de près de 52 000 emplois. À ce jour, MI a également contribué à l’établissement de près de la moitié des quelque 60 organisations internationales présentes dans la métropole ainsi qu’à la venue et à la rétention de plus de 9 000 travailleurs stratégiques internationaux.

Laisser un commentaire