Montréal : 2e hub mondial en intelligence artificielle

Quelles villes deviendront les prochains hubs mondiaux de l’intelligence artificielle? Le blog Becoming Human s’est penché sur la question et a déterminé les quatre principaux facteurs à surveiller :

  • Les géants : de grandes entreprises telles que Facebook et Google misent stratégiquement sur certaines villes, où elles investissent massivement, notamment dans des start-ups.
  • Les gourous : l’univers de l’intelligence artificielle converge autour de quelques professeurs-clés, qui effectuent de la recherche fondamentale tout en travaillant souvent avec un géant. La grande majorité des ingénieurs en apprentissage automatique sont d’ailleurs influencés par ce même petit groupe de chercheurs.
  • Les jeunes pousses : des centaines de start-ups en intelligence artificielle ont été créées au cours des dernières années, lesquelles se sont regroupées stratégiquement.
  • Les emplois: les emplois en intelligence artificielle sont majoritairement concentrés au sein de sept grandes villes différentes seulement.

À partir de ces facteurs, les quatre villes qui s’illustrent comme hubs mondiaux en intelligence artificielle sont :

  1. San Francisco
  2. Montréal
  3. Seattle
  4. Toronto


Montréal, « The Talent Magnet »

La crème de la crème des talents en intelligence artificielle se trouve sans contredit à Montréal!

C’est en effet dans la métropole québécoise que l’on y retrouve le légendaire parrain de l’intelligence artificielle : Yoshua Bengio, professeur à l’Université de Montréal et directeur de l’Institut d’apprentissage des algorithmes de Montréal (MILA). Avec l’Université de Montréal et l’Université McGill, le MILA mène des recherches universitaires animées par plus de 150 chercheurs de pointe en intelligence artificielle, la plus grande concentration du genre sur la planète.

De plus, Montréal compte déjà sur un écosystème florissant. L’Institut de la valorisation des données (IVADO) bénéficie d’un financement de près de 230 millions de dollars pour faire de la recherche appliquée, tandis que Element.AI, avec un financement de 103 millions de dollars, incube des start-ups. De nombreuses grandes entreprises y ont aussi installé des laboratoires d’IA, y compris Google, Samsung, Microsoft, IBM et Facebook.

Grâce au soutien énergique du gouvernement canadien et de la présence de gourous, de plus en plus de géants commenceront à émerger de Montréal.

Cliquez ici pour consulter l’article du blogue Becoming Human

Laisser un commentaire