Montréal International salue la composition d’un Conseil des ministres aux assises économiques fortes

Montréal International (MI) félicite le premier ministre du Québec, M. François Legault, et salue sa décision de former un Conseil des ministres aux assises économiques fortes. Le gouvernement pourra ainsi s’appuyer sur une solide équipe, composée de plusieurs élus d’expérience ou issus du monde des affaires, comme Christian Dubé au Conseil du Trésor, Pierre Fitzgibbon à l’Économie et à l’Innovation, Éric Girard aux Finances, Nadine Girault aux Relations internationales et à la Francophonie, Simon Jolin-Barrette à l’Immigration, à la Diversité et à l’Inclusion, Jean-François Roberge à l’Éducation et à l’Enseignement supérieur ainsi que Chantal Rouleau à titre de ministre de la Métropole.

Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International, a profité de l’occasion pour offrir toute sa collaboration aux nouveaux ministres afin d’appuyer l’essor d’une économie à forte valeur ajoutée. « Le Grand Montréal est devenu un pôle mondial d’attractivité, et c’est tout le Québec qui en bénéficie. Nous sommes persuadés que cette nouvelle équipe, formée de gestionnaires aguerris, saura mettre en place les conditions optimales pour accélérer l’attraction et la rétention d’investissements, d’organisations internationales et de talents stratégiques dans la métropole. »

IDE et talents : vecteurs clés de la croissance économique
En 2017, Montréal International a appuyé les projets d’implantation ou d’expansion de 48 sociétés étrangères dans le Grand Montréal, représentant des investissements records de 2,025 G$ – soit 15 % de la croissance économique totale du Québec – une hausse de plus de 50 % par rapport à 2016 et de 100 % par rapport à 2015. MI a également mené 8 missions de recrutement international, ayant permis d’embaucher 300 travailleurs qualifiés et expérimentés, dotés d’un salaire moyen de 75 000 $.

« Les investissements directs étrangers (IDE) ainsi que les talents internationaux constituent des vecteurs clés de création de richesse et de croissance économique », relève M. Bolduc. « Bien que nos résultats soient en hausse, gardons toujours en tête que la concurrence entre les grandes villes du monde ne cesse de s’accélérer et que nous devrons relever d’importants défis pour maintenir le leadership du Grand Montréal et du Québec. »

Le Grand Montréal couronné pour sa stratégie d’attraction d’IDE
Mentionnons également que la semaine dernière, le fDi Magazine, une publication du Financial Times, a dévoilé les résultats du classement « Digital Economies of the Future 2018/2019 », consacré aux secteurs du numérique. Celui-ci révélait la position du Grand Montréal au premier rang mondial pour la meilleure stratégie d’attraction des IDE, devant New York (États-Unis), Toronto (Canada) et Hambourg (Allemagne).