Ajouter

Montréal InVivo et MI publient un tout nouveau profil de l’industrie des SVTS du Grand Montréal

Fruit d’une étroite collaboration entre Montréal InVivo, la grappe des sciences de la vie et des technologies de la santé (SVTS) du Montréal métropolitain, et Montréal International, ce profil dresse un portrait promotionnel de l’industrie des SVTS du Grand Montréal. Il met notamment en lumière les principales entreprises et organisations ainsi que l’ensemble des faits saillants du secteur. La publication contient également plusieurs témoignages de dirigeants venant illustrer le savoir-faire multiple et la synergie créative de l’industrie.

Le profil constitue un outil indispensable pour soutenir les efforts de représentation des entreprises québécoises auprès de clients potentiels lors de missions locales et internationales en plus d’appuyer la promotion et la prospection d’investissements directs étrangers.

L’industrie des SVTS du Grand Montréal, c’est :

Une masse critique de talents et d’entreprises : environ 45 000 emplois répartis dans quelque 600 établissements

  • Des entreprises de renommée internationale dans 4 sous-secteurs d’activité : Pharmaceutique, Technologies de la santé, Biotechnologies et Fabrication/Recherche contractuelle.
  • 6e rang des plus grandes régions métropolitaines d’Amérique du Nord pour la concentration d’emplois en SVTS, en 2011.
  • Plus de 27 000 étudiants inscrits à des programmes universitaires directement reliés ou connexes aux SVTS à l’automne 2010 et près de 6 300 diplômés pour l’année 2010.

Une expertise en recherche et développement (R-D) : au-delà de 12 000 chercheurs et professionnels œuvrant dans plus de 300 organismes de recherche publics et parapublics en 2011

  • Des domaines d’excellence reconnus internationalement, dont notamment : cancer, génétique, génomique et protéomique, maladies cardiovasculaires et métaboliques, neurosciences et santé mentale, soins de santé personnalisés, vieillissement, etc.
  • Près de 1,8 G$ en bourses et subventions offertes par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) de 2006 à 2011, un sommet au Canada.

Un avantage-coût moyen de plus de 14 % en SVTS en 2012 par rapport aux grandes métropoles que sont Toronto, Philadelphie, Boston, San Diego et Londres.

Un environnement d’affaires concurrentiel : un fardeau fiscal pour les entreprises de R-D en 2012 de deux à cinq fois moins élevé que celui d’autres grandes métropoles occidentales

Laisser un commentaire