Ajouter

Motion Engine mise sur le Grand Montréal pour percer le marché des technologies «portables»

Motion Engine, société spécialisée dans la conception de microsystèmes électromécaniques (MEMS) destinés aux appareils de détection de mouvement, a annoncé sa décision d’investir dans le Grand Montréal pour conquérir les marchés nord-américain et international.

« Le Grand Montréal est l’endroit idéal pour développer notre technologie et notre part de marché. Au cours des deux dernières années, le marché des capteurs de mouvement pour les téléphones intelligents et les tablettes a atteint le milliard de dollars et devrait tripler d’ici 2018. La popularité des technologies « portables » (wearable technologies) va également contribuer à stimuler le taux de croissance du marché des microsystèmes électromécaniques au cours des cinq prochaines années, en particulier dans les domaines du jeu vidéo, de la santé, de la mise en forme et du sport », a déclaré M. Louis J. Ross, président et chef de la direction de Motion Engine. « La région de Montréal compte également sur la présence de nombreux chefs de file mondiaux au sein de plusieurs de ces secteurs. À titre d’exemple, la métropole a réussi à développer une très forte industrie en logiciels de jeux. On y retrouve aussi un important bassin de talents qui proviennent d’ici et des régions environnantes, incluant l’Ontario et le nord-est des États-Unis », a-t-il ajouté.

L’entreprise prévoit également développer de nouveaux systèmes avant-gardistes pour les appareils électroniques « portables » (wearable) de plus en plus prisés du grand public, comme les capteurs d’activité physique (activity trackers), qui sont à la fois fonctionnels et à la mode. Les capteurs de mouvement MEMS pour de telles applications doivent assurer une plus grande performance, à faible coût et avec une meilleure capacité d’intégration. La production de systèmes de capteurs inertiels de haute qualité à faible coût est également avantageuse pour les industries qui exigent une plus grande fiabilité et des spécifications de performance accrues. Ces industries comprennent entre autres les soins de santé/médical (suivi des patients et réadaptation) et l’automobile (la prochaine génération de système de contrôle électronique de stabilité ESC qui est « auto-équilibré »).

Motion Engine est également partenaire du Centre de collaboration MiQro Innovation (C2MI), un centre de classe mondiale spécialisé dans le secteur des MEMS et de l’encapsulation né d’investissements totalisant 218 M$. Le C2MI représente un véritable écosystème dédié à la commercialisation rapide afin de stimuler l’essor économique de la région. Parmi ses membres fondateurs, notons la compagnie IBM et Teledyne DALSA, la deuxième fonderie « ouverte » de MEMS au monde et chef de file en imagerie numérique de haute performance et de semi-conducteurs.

En mission au Japon

« Je suis très heureux que Motion Engine ait choisi le Grand Montréal pour pousser encore plus loin leur savoir-faire », a souligné le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, M. Jean-François Lisée. Par ailleurs, l’entreprise fera partie de la délégation commerciale qui accompagne le ministre en mission multisectorielle au Japon, du 19 au 24 janvier prochain. « Je suis fier que notre délégation soit composée de représentants d’entreprises et d’organisations de premier plan dans leur secteur d’activité respectif, tel que Motion Engine. L’innovation québécoise constitue la carte maîtresse de notre stratégie de développement économique à l’étranger et le Japon est l’un des pays les plus performants au monde à cet égard », a déclaré le ministre Lisée.

Moteur de création de richesse

Montréal International, qui a notamment le mandat d’attirer dans la région l’investissement direct étranger, a accompagné Motion Engine tout au long du processus d’implantation. « Le succès attire le succès! Bienvenue à Motion Engine, qui se joint à un écosystème solide, axé sur l’innovation et la collaboration et qui vient enrichir par son expertise la chaîne de valeur du Grand Montréal, dans un sous-secteur d’activité performant des technologies de l’information et des communications », a déclaré Mme Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International.

Pour plus d’information sur le Grand Montréal et ses grappes d’excellence, incluant les technologies de l’information et des communications, l’aérospatiale ainsi que les sciences de la vie et technologies de la santé : http://www.montrealinternational.com/investissements-etrangers/secteurs/

À propos de Motion Engine (www.motionengineinc.com)

Créée à Montréal en 2013, Motion Engine, Inc. (MEI) est une entreprise sans usine (fabless) spécialisée dans la mise au point et la commercialisation de capteurs inertiels ainsi que d’applications de détection de mouvement de prochaine génération. C’est le seul fabricant de capteurs inertiels à avoir atteint le niveau commercial. MEI est également un pionnier de la prochaine génération de technologie d’encapsulage des MEMS, qui lui permet de réduire la taille et le coût des microsystèmes actuels tout en accroissant leur performance.

À propos de Montréal International (www.montrealinternational.com)

Laisser un commentaire