Novaquark ouvre un nouveau studio de jeux vidéo à Montréal

12 février 2019

Stéphane D’Astous, fondateur et ancien directeur d’Eidos-Montréal, est nommé directeur général.

Novaquark, développeur de Dual Universe, annonce aujourd’hui la création d’un nouveau bureau à Montréal, ainsi que l’embauche de Stéphane D’Astous, fondateur et ancien directeur d’Eidos-Montréal, au poste de directeur général. L’établissement de ce nouveau studio permettra d’accélérer le développement de l’audacieux jeu MMOG de construction de civilisation, Dual Universe.

Stéphane D’Astous a déjà piloté l’implantation des studios d’Eidos-Montréal et de Square Enix-Montréal, lesquels ont permis la création de plus de 500 emplois dans la région ainsi que la production de nombreux titres de jeux vidéo encensés par la critique comme Deus Ex: Human Revolution, Tomb Raider et Thief. Stéphane a également été le directeur des opérations d’Ubisoft-Montréal et a contribué activement à la croissance du studio à ses débuts.

« C’est un véritable honneur de me joindre à l’équipe de Novaquark et d’ouvrir un studio de calibre mondial à Montréal. Travailler avec un génie visionnaire comme Jean-Christophe constitue une occasion unique que je ne pouvais pas rater. Nous travaillerons sur Dual Universe, un jeu extrêmement audacieux qui changera la façon de jouer aux jeux vidéo et l’expérience des joueurs. Aucun autre studio de jeux vidéo à Montréal n’offre ce type de jeu; c’est un excellent ajout à notre ville. »

Stéphane D’Astous

La création du bureau de Montréal viendra compléter et renforcer l’équipe grandissante de Novaquark à Paris, en France, et l’aidera à développer les mécaniques de jeu de l’audacieux MMOG de la jeune entreprise, Dual Universe, qui devrait être lancé en 2020. Le nouveau studio de Montréal prévoit recruter une équipe de 50 professionnels qui se concentreront sur la production du jeu. L’entreprise a d’ailleurs lancé une invitation ouverte pour une démonstration en direct du jeu à Montréal, le 5 mars. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la page Facebook ou le fil Twitter de Dual Universe. Plusieurs postes sont à pourvoir immédiatement à Montréal. Leur description se trouve sur le site web de la compagnie, à l’adresse novaquark.com/recrutement.

hiPgORr3

Semblable au concept de mondes comme l’Oasis de Ready Player One, Dual Universe vise à révolutionner le genre en créant la première plateforme de divertissement numérique mondiale, où d’énormes communautés en ligne coopéreront et s’affronteront pour rebâtir des civilisations dans un métavers virtuel. Dual Universe est actuellement accessible en version alpha.

Cette liberté d’explorer, de bâtir, d’échanger et de conquérir constitue la vision du scientifique et expert en intelligence artificielle Jean-Christophe Baillie, fondateur de Novaquark et passionné de science-fiction de longue date. Dual Universe a pris son envol après le succès d’une campagne de financement participatif qui lui a permis d’amasser plus d’un million et demi d’euros par l’entremise de Kickstarter et de ses trousses de soutien. En 2016, Dual Universe s’est classé au 3e rang des plus grandes campagnes de Kickstarter pour un jeu vidéo. De plus, le jeu compte une communauté dynamique de plus de 11 000 donateurs et 2 200 organisations. Pour connaître les dernières nouvelles, visitez le site web officiel. Vous pouvez également suivre le jeu sur Twitter, Facebook, Reddit et YouTube.

Montréal International, l’agence de promotion économique du Grand Montréal, a appuyé Novaquark dans son projet d’implantation. « Les plus grands producteurs de jeux vidéo ont successivement choisi la métropole québécoise pour sa culture créative, dynamique et artistique, qui en font aujourd’hui le 5e pôle mondial et le plus important hub de jeux vidéo au Canada. L’industrie québécoise du jeu vidéo a connu une augmentation fulgurante au chapitre du nombre d’entreprises, en hausse de 42 % depuis 2015; elle est particulièrement bien placée pour tirer parti d’une croissance mondiale estimée à 7 % dans ce secteur », a déclaré Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International.

« Nous nous réjouissons de la décision de Novaquark d’installer un studio en sol québécois. Cet investissement témoigne de la solidité et du talent de la filière industrielle d’ici. Le secteur québécois du jeu vidéo et de l’animation regorge de possibilités, et représente un terreau fertile pour toute entreprise désirant venir investir chez nous. Nous sommes fiers d’avoir contribué à convaincre ce joueur-clé de choisir Montréal pour poursuivre son expansion », a soutenu Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.