Ajouter

Politique internationale : soutenir l’attractivité du Grand Montréal

Une Politique internationale pour soutenir l’attraction d’investissements, d’organisations et de talents internationaux

Le gouvernement du Québec a dévoilé sa nouvelle Politique internationale, Le Québec dans le monde : s’investir, agir, prospérer.

Ses orientations visent à favoriser le rayonnement du Québec et son développement sur les plans commercial, culturel, économique, politique et social.

Comme il a été annoncé dans son Plan économique du Québec, des investissements additionnels de 100 M$ sur 5 ans viendront soutenir l’action internationale du Québec.

« C’est avec fierté que je vous présente cette politique qui, tout en prenant la pleine mesure de l’évolution du monde, demeure fidèle à un impératif : exprimer notre propre voix sur le plan international. Prenant appui sur l’expérience acquise au fil des 50 ans d’existence du ministère des Relations internationales que nous célébrons cette année, le Québec, acteur crédible et responsable, fonde toujours son action sur un principe : ce qui est de sa compétence chez lui l’est aussi à l’extérieur de ses frontières », a déclaré Mme Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie.

Montréal International, l’agence de développement économique du Grand Montréal, se réjouit des orientations de cette nouvelle Politique internationale, qui viendra soutenir ses mandats d’attraction et de rétention des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques.

« Dans une économie ouverte comme celle du Québec et de sa métropole, la création de richesse passe invariablement par son internationalisation. En ce sens, le rôle de Montréal International est plus déterminant que jamais et la nouvelle Politique ne peut qu’être bénéfique à nos efforts. »

     – M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International

Le gouvernement du Québec a également souligné l’importance stratégique des organisations internationales pour Montréal, qui compte la plus grande concentration au Canada et la 3e en Amérique du Nord, derrière New York et Washington.

« Les 64 organisations internationales de la métropole représentent une communauté unique au Canada, qui confère à Montréal sa personnalité avant-gardiste et tournée vers le monde. Elles sont une source importante de retombées et de rayonnement à l’étranger et nous sommes déterminés à les voir grandir et se développer », a ajouté M. Bolduc.

Si ces organisations contribuent au rayonnement et au prestige de Montréal à l’international, elles jouent également un rôle majeur au sein de l’économie locale, favorisant la tenue d’événements internationaux en sol montréalais et générant de nombreuses retombées directes.

Laisser un commentaire