Ajouter

Polytechnique Montréal et Huawei Canada établissent la chaire industrielle de recherche sur les technologies sans fil de l’avenir

Polytechnique Montréal et Huawei Technologies, l’un des plus importants fabricants d’équipement de télécommunications et de TIC du monde, mettent sur pied un projet de recherche pluriannuel novateur. Il s’agit d’une première tant pour Montréal que pour Huawei.

Grâce à la création de la Chaire de recherche industrielle sur les technologies sans fil de l’avenir CRSNG/Huawei — ou Chaire pour le sans-fil de l’avenir (FuWiC, pour Future Wireless Chair —, Polytechnique Montréal recevra pendant cinq ans des investissements totalisant plus de cinq millions de dollars, dont 2,45 millions offerts par le Centre de recherche de Huawei Canada, et un montant égal provenant du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Ces investissements aideront Polytechnique à accroître ses efforts actuels en recherche et en enseignement dans le domaine des technologies de l’information et des communications (TIC) en se concentrant sur les technologies sans fil et l’interconnectivité intelligente, l’Internet des objets (IdO) compris.

Le programme FuWiC contribuera à mettre en place une vaste fondation pour l’avenir du sans-fil de l’humanité, influencera la façon dont les sociétés seront connectées et aura un impact sur la vie quotidienne. La recherche sur les technologies sans fil de la Chaire explorera des sujets déjà bien publicisés, comme les concepts de communication machine-machine (M2M, pour Machine-to-Machine) et d’Internet des objets (IdO), mais d’autres aussi, comme le développement de villes intelligentes, de TIC vertes, d’un système de santé efficace et d’énergies propres. Le professeur Wu prévoit aussi des applications humanitaires futures, comme l’aide en cas de catastrophes, ou la réduction des problèmes de distribution d’eau par la création de villages intelligents dans des régions rurales isolées d’Afrique et d’Asie.

Un partenariat gagnant

Pour Huawei Canada, cet investissement à Polytechnique Montréal dans la Chaire FuWiC représente un jalon important. Ce partenariat, le premier dans une chaire de recherche pour le Centre de recherche de Huawei Canada, reflète l’engagement continu de l’entreprise en tant que l’un des plus importants investisseurs dans le domaine des communications de pointe au Canada.

« Nous sommes fiers de travailler aux côtés de la talentueuse équipe de recherche de Polytechnique Montréal », a mentionné Christian Chua, président du Centre de recherche de Huawei Canada. « Ce partenariat avec Polytechnique, l’une des plus importantes universités de recherche appliquée du Canada et l’un des établissements phares parmi les nombreux établissements de recherche théorique et expérimentale de renommée internationale, permettra à notre équipe canadienne de conserver son rôle de chef de file mondial dans la recherche sur les communications de pointe. »

« Le professeur Wu fait figure de pionnier dans le domaine des technologies sans fil de prochaine génération », a souligné Bettina Hamelin, vice-présidente, Direction des partenariats de recherche, CRSNG. « Ses connaissances, ses idées et ses découvertes permettront à Huawei de demeurer à l’avant-garde d’un secteur en constante évolution. Le CRSNG est fier d’appuyer cette chaire de recherche dans le cadre de laquelle des chercheurs conçoivent des idées essentielles à l’innovation et offrent une formation extrêmement utile qui donnera aux étudiants l’expérience en milieu industriel et les compétences nécessaires pour réussir dans le secteur des technologies. »

En jouant le rôle de catalyseur, la Chaire FuWiC aidera à l’établissement d’un partenariat sans précédent et réciproquement bénéfique entre Polytechnique et Huawei, le géant technologique de la plus importante économie émergente du monde. La synergie créée par la Chaire apportera de nouvelles collaborations et des échanges dynamiques, des interactions essentielles pour promouvoir l’expansion et le développement des connaissances, de l’enseignement, de l’industrie et des produits liés à la technologie sans fil au Québec et au Canada. La création de la Chaire injectera également une énergie des plus positives dans les relations d’affaires et les échanges bilatéraux entre le Québec/Canada et la Chine, tout comme avec le reste du monde.

Laisser un commentaire