Pour un Grand Montréal plus attractif aux yeux des investisseurs étrangers

Montréal, le 4 novembre 2016 – Dans le cadre du premier Forum de l’attractivité, organisé aujourd’hui par Montréal International, les acteurs d’affaires, économiques et institutionnels du Grand Montréal se mobilisent pour trouver des pistes de solutions concrètes aux enjeux qui touchent l’attractivité économique de la métropole québécoise sur la scène internationale.

« Avec le resserrement démographique que nous vivons, il est clair que notre croissance économique sera de plus en plus liée à notre degré d’internationalisation. Autrement dit, la création de richesse de notre métropole dépend plus que jamais de sa capacité à aider les entreprises d’ici à exporter mais également de sa capacité à attirer ici des investissements et des talents en provenance de l’étranger », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International.

Dans le cadre de cinq ateliers participatifs sur les principaux enjeux d’attractivité (talents internationaux, éducation, révolution numérique, promotion et soutien aux investisseurs), les organisateurs du forum recueilleront les points de vue des dirigeants d’entreprises et de filiales étrangères ainsi que des principaux acteurs économiques qui œuvrent sur le terrain au quotidien.

« Un climat d’investissement compétitif profite à l’ensemble des entreprises du Grand Montréal, locales et étrangères, grandes et petites. C’est pourquoi nous avons tous intérêt à réfléchir ensemble pour trouver des solutions aux enjeux qui touchent nos principaux facteurs d’attractivité », a ajouté M. Bolduc.

Précisons que la concrétisation de cet événement est le fruit d’une étroite collaboration de Montréal International avec une quinzaine de leaders d’affaires de la région métropolitaine et membres du Conseil de l’attractivité du Grand Montréal, présidé par M. L. Jacques Ménard, président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns, président de BMO Groupe financier, Québec et président du conseil d’administration de Montréal International.

Un hommage aux filiales de sociétés étrangères

Le Forum de l’attractivité permettra également de souligner la contribution des filiales de sociétés étrangères à l’ensemble de l’économie du Québec et du Canada.

« Selon le rapport Barton, dévoilé tout récemment, il est indéniable que le Canada doit attirer davantage d’investissements étrangers afin d’insuffler un dynamisme aux entreprises canadiennes et de contribuer à financer l’infrastructure et l’innovation », a déclaré M. L. Jacques Ménard. « À plus petite échelle, pour le Grand Montréal seulement, l’ensemble des filiales représentent 1 % de tous les établissements établis dans le Grand Montréal, soit environ 2 000 filiales, mais 10 % des emplois et 20 % du PIB de la métropole. C’est un effet multiplicateur impressionnant. »

Au bénéfice de la communauté locale, une société étrangère qui s’implante dans le Grand Montréal stimule l’environnement innovant d’une métropole, en apportant de nouvelles technologies, des procédés de fabrication uniques, des activités de recherche et de développement, des salaires plus élevés et des gains de productivité supérieurs. L’attraction et la rétention d’investissements étrangers stimule également l’exportation : en 2013, les entreprises multinationales sous contrôle étranger au Canada étaient responsables de 50 % de toutes les exportations de marchandises et de 37 % des dépenses d’entreprise en R-D.

Un appui des secteurs public et privé

L’événement se déroulera en présence des représentants des trois paliers de gouvernement, incluant la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, la ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques, Mme Rita de Santis, et le maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, M. Denis Coderre.

« L’économie mondiale est en mutation, notamment en raison des technologies numériques qui ont changé nos vies et l’organisation du travail. Le Canada a la possibilité d’être un chef de file dans ce nouvel environnement économique grâce à sa population hautement qualifiée et scolarisée, et dont la diversité constitue une source intarissable d’innovation. Ceci est autant plus vrai pour Montréal et je salue cette initiative de Montréal International qui permettra de trouver des solutions afin d’encourager les investissements étrangers et d’aider les entreprises d’ici à attitrer les personnes les plus talentueuses qui leur permettront de prendre de l’expansion et créer des bons emplois. Des priorités que partage le gouvernement du Canada », a déclaré le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec, l’honorable Navdeep Bains.

« Au Québec, nous sommes à construire une économie du 21e siècle, moderne, diversifiée et ouverte sur le monde. Nous disposons d’atouts solides comme un positionnement stratégique, une main‑d’œuvre qualifiée, des processus d’innovation bien appuyés, des infrastructures de recherche de calibre mondial et des outils efficaces pour assurer la croissance de nos entreprises et attirer des investisseurs étrangers. Ce Forum constitue une excellente occasion de promouvoir davantage Montréal en misant sur sa qualité de vie et sur la présence de grappes sectorielles réunissant les acteurs des milieux d’affaires, académiques et financiers, dans des domaines industriels majeurs tels que les sciences de la vie, les technologies de l’information et des communications, ainsi que l’aérospatiale », a fait savoir la ministre Dominique Anglade. 

« Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes et celles-ci génèrent pas moins de 80 % du PIB mondial. Il ne fait donc plus aucun doute que les grandes métropoles sont devenues des géants économiques. En ce sens, il est  fondamental de soutenir l’attractivité et la compétitivité économique du Grand Montréal, qui jouent un rôle central dans la capacité du Québec et du Canada à se démarquer sur la scène mondiale », a déclaré M. Denis Coderre.

Mentionnons que le Forum de l’attractivité du Grand Montréal est organisé en collaboration avec BMO Groupe Financier, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Power Corporation du Canada et SAP. D’autres commanditaires se sont également associés à l’événement : la Banque Nationale, le Fonds de solidarité FTQ et Investissement Québec (partenaires hommage); Cinesite, Fasken Martineau, Google, PwC et Ubisoft (partenaires ateliers).

Pour obtenir plus de détails sur le Forum de l’attractivité, cliquez ici

Pour obtenir plus de détails sur le déjeuner hommage, cliquez ici

À propos de Montréal International 

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal. Son mandat consiste à attirer dans le Grand Montréal des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques.

Laisser un commentaire