Le gouvernement du Québec réitère son appui financier au Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique

Montréal, le 5 mai 2016 – La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre a annoncé l’octroi d’une subvention de 1,5 million $ au Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCDB) dans le cadre de la première réunion de l’Organe subsidiaire chargé de l’application (OSCA) de la convention sur la diversité biologique. Cette subvention, répartie sur une période de quatre ans, viendra appuyer et consolider les activités de cette importante organisation internationale installée au Québec.

« Depuis 20 ans, nous ne pouvons que constater l’étendue des avancées faites par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique établi à Montréal. Je tiens à souligner que le Québec est particulièrement fier de compter cette organisation sur son territoire, laquelle joue un rôle essentiel dans la protection de la diversité biologique. Le renouvellement de la subvention à l’organisme constitue un appui important pour l’accomplissement de sa mission », a déclaré la ministre St-Pierre.

En plus de contribuer au rayonnement international du Québec et de Montréal, cette organisation onusienne entraîne des retombées économiques annuelles de 18,2 M$ et emploie 117 personnes.

Cette subvention s’inscrit dans le cadre de la politique d’accueil des organisations internationales du gouvernement du Québec. Avec plus d’une soixantaine d’organisations internationales, Montréal est la première ville en importance au Canada pour l’accueil d’organisations internationales, et la troisième en Amérique du Nord derrière New York et Washington. Ces organisations, qui sont une source de prestige international importante pour le Québec, génèrent plus de 1500 emplois directs de grande qualité, des revenus provenant à près de 80 % de sources étrangères ainsi que des retombées économiques annuelles nettes estimées à plus de 215 M$.

À propos du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique

Installé à Montréal depuis 1996, le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique a notamment pour mandat d’aider les gouvernements à mettre en œuvre la Convention et ses programmes de travail ainsi que d’assurer une coordination avec d’autres organisations internationales. Cette Convention a pour objectifs la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable des avantages découlant de l’exploitation des ressources génétiques. Ce Secrétariat est rattaché au Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et emploie actuellement 117 personnes dans la Métropole.

.

Laisser un commentaire