Raufoss Canada démarre son projet d’expansion à Boisbriand

Boisbriand (Québec), le 17 août 2016 – Raufoss Canada, filiale du Groupe autrichien Raufoss spécialisée dans la production de pièces automobiles en aluminium forgé, a annoncé le début des travaux d’agrandissement de son usine située à Boisbriand. Cet investissement de 49 M$ au sein du secteur manufacturier innovant québécois entraînera la création de 60 emplois d’ici 2020 et permettra à l’entreprise de répondre à la demande croissante des constructeurs automobiles.

Neuman

« L’environnement favorable à la transformation de l’aluminium, la compétence de nos employés ainsi que la productivité de notre usine à Boisbriand ont été des facteurs déterminants dans notre décision de réinvestir au Québec », a affirmé M. Jean Meredith, président-directeur général de Raufoss Canada.

L’annonce a été faite en présence de Mme Linda Lapointe, députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles, de M. Claude Surprenant, député de Groulx à l’Assemblée nationale, de Mme Marlene Cordato, mairesse de la Ville de Boisbriand, ainsi que de plusieurs représentants du monde des affaires, incluant Montréal International, Investissement Québec et la Société de développement économique Thérèse-De Blainville (SODET).

« Je suis fière des efforts déployés par la SODET en 2000 afin d’attirer le Groupe Raufoss dans la MRC Thérèse-De Blainville. Depuis son arrivée à Boisbriand, l’entreprise n’a cessé de créer des emplois de qualité, d’investir dans ses infrastructures et d’accroître sa présence. La philosophie de gestion des dirigeants assure le rayonnement de l’entreprise bien au-delà de nos frontières », a mentionné Mme Marlene Cordato, présidente de la SODET et mairesse de la Ville de Boisbriand.

Les travaux d’agrandissement de l’usine débuteront en septembre 2016 alors que l’ajout d’équipements se poursuivra jusqu’en 2019. L’entreprise investira également dans la conception, le développement et la mise en production de pièces automobiles à partir de nouveaux procédés de fabrication. « L’installation d’une nouvelle chaîne de forgeage à chaud, jumelée à l’acquisition d’équipements spécialisés, permettra à Raufoss Canada d’exploiter l’une des usines les plus automatisées au Québec », a ajouté M. Meredith.

Montréal International, l’agence de promotion économique du Grand Montréal, a soutenu l’entreprise dans son expansion, notamment en réalisant une étude d’impact. « Ce nouvel investissement du Groupe Raufoss, une entreprise manufacturière et exportatrice d’envergure internationale, constitue une preuve tangible de l’attractivité du Grand Montréal dans le secteur du manufacturier innovant », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. « Il s’agit d’une valeur ajoutée substantielle, qui vient enrichir l’expertise du Grand Montréal et faire rayonner mondialement sa capacité d’innovation », a-t-il ajouté.

Pour concrétiser son projet, Raufoss Canada a obtenu une contribution remboursable de 2 M$ de Développement économique Canada (DEC), en vertu du Programme de développement économique du Québec (PDEQ). « L’innovation est un véritable moteur économique qui génère de la croissance dont profitent les entreprises et les collectivités. En soutenant Raufoss Canada dans son projet, le gouvernement du Canada collabore avec les acteurs clés du développement économique afin d’obtenir des résultats pour les Canadiens. Félicitations pour ce beau projet qui assurera la prospérité de l’entreprise pour des années à venir », a déclaré Mme Linda Lapointe, députée de Rivière-des-Mille-Îles.

Raufoss Canada bénéficie également d’un prêt sans intérêt de 7 M$ du programme ESSOR, administré par Investissement Québec et le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI). « Je salue la décision du Groupe Raufoss d’avoir misé à nouveau sur le Québec. Il est essentiel de travailler sans relâche à mettre en place un environnement favorable à la croissance et à l’innovation manufacturière, au sein duquel les filiales mondiales peuvent prendre de l’expansion et générer des retombées économiques importantes pour tous les Québécois », a déclaré M. Claude Surprenant, député de Groulx. 

À propos de Raufoss Canada 

Division de Neuman Aluminium, qui compte plus de 2 400 employés, le Groupe Raufoss est un chef de file dans la conception, le développement et la fabrication de composants de châssis en aluminium destinés à l’industrie automobile. Avec des usines en Norvège, en Chine, au Canada et au Mexique, l’entreprise est en mesure d’offrir un approvisionnement mondial à ses clients.

À propos de Montréal International

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal. Son mandat consiste à attirer dans le Grand Montréal des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques.

À PROPOS DE LA SODET 

À titre de centre local de développement (CLD), la SODET s’est donné comme mission de susciter le développement économique de la MRC de Thérèse-De Blainville et la création d’emplois par l’expansion, l’implantation et la consolidation d’entreprises dont le rayonnement est susceptible de déborder de la région, en intervenant directement auprès de celles-ci et en favorisant des conditions propices à leur développement, dans le respect du milieu de vie des citoyens.

Laisser un commentaire