Ajouter

StarDust choisit le Grand Montréal

stardust

Montréal, le 19 juin 2014 – Spécialisée dans la validation et le suivi qualité des services digitaux pour les éditeurs et développeurs, la société StarDust a choisi le Grand Montréal pour développer le marché nord-américain. La société française a d’ailleurs déjà décroché un contrat avec Ingenio, filiale de Loto-Québec, pour tester plusieurs applications mobiles.

Il s’agit de la première étape franchie par l’entreprise française, qui désire se développer à l’international afin de répondre à la demande grandissante de sa clientèle pour des projets intercontinentaux. Véritable chef de file dans le domaine, StarDust est reconnue pour sa capacité à offrir des tests de validation pour des projets digitaux sur une grande variété de terminaux (téléphones, tablettes et ordinateurs).

« Avec la forte présence de l’industrie du jeu,  Montréal a développé une grande expertise pour les métiers du test et il est facile d’y recruter de la main-d’œuvre expérimentée. La présence de l’entreprise dans le Grand Montréal nous permettra aussi de servir notre clientèle internationale plus efficacement, en profitant de la différence de fuseaux horaire. L’équipe montréalaise pourra prendre le relais de Paris, une fois la journée terminée là-bas, et ainsi livrer plus rapidement les résultats des essais et des tests réalisés », a déclaré le président de StarDust, M. François Joseph Viallon.

Un secteur qui se démarque sur la scène mondiale

« Les annonces des récents mois, dans le secteur du multimédia, confirment que le Grand Montréal poursuit sur sa lancée et que cet écosystème continue d’évoluer. Parce que la créativité et l’expertise technologique montréalaises ne cessent de se démarquer, des entreprises majeures comme StarDust viennent développer à partir d’ici de nouveaux marchés prometteurs. C’est extrêmement encourageant pour la vitalité économique de la métropole », a affirmé Mme Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International.

Sous la direction de Mme Delphine Guyot Giler, présidente-directrice générale et cofondatrice de StarDust, l’entité montréalaise est déjà en activité avec un premier banc de 150 terminaux pour les tests et cinq employés. « D’ici les six prochains mois, nous prévoyons réaliser des tests sur 300 configurations différentes, grâce à des partenariats avec des fabricants d’appareils. Nous allons également embaucher du personnel additionnel afin de compter, à terme,  une vingtaine de personnes », a souligné Mme Guyot Giler.

À propos de StarDust

En plus de Montréal, StarDust possède des bureaux à Marseille et à Paris. L’entreprise permet à ses clients de réduire les risques de dysfonctionnements et d’améliorer l’expérience utilisateur lors du lancement d’un nouveau service digital. Les services rendus par la société permettent de maximiser la monétisation des dispositifs digitaux et de renforcer l’image de marque d’une application mobile.

Les équipes de StarDust testent et valident les services web et mobiles sur un panel de dispositifs sélectionnés notamment parmi les 1 800 configurations de terminaux dont dispose la société. Reconnu comme le leader sur son marché, StarDust réalise des projets de tests pour des sociétés comme BNP Paribas, Crédit Agricole, Accor Hôtels, La Redoute, ViaMichelin, Voyage Privé Group, Le Point, Le Figaro, Voyage SNCF, Leroy Merlin, LastMinute.com, TF1, Vente Privée ou les agences VisuaMobile, Mazarine Digital, AirWeb, MadMedia, Backelite.

À propos de Montréal International

Créé en 1996, Montréal International (MI) est issu d’un partenariat privé-public. Sa mission est d’agir comme moteur économique du Grand Montréal pour attirer de la richesse en provenance de l’étranger, tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. L’organisme à but non lucratif est financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Depuis sa création, MI a contribué à l’attraction de projets d’investissements directs étrangers d’une valeur de 10,6 milliards de dollars dans le Grand Montréal, lesquels ont entraîné la création ou le maintien de près de 52 000 emplois. À ce jour, MI a également contribué à l’établissement de près de la moitié des quelque 60 organisations internationales présentes dans la métropole ainsi qu’à la venue et à la rétention de plus de 9 000 travailleurs stratégiques internationaux.

Laisser un commentaire