Technicolor annonce l’expansion de ses activités et la création d’une académie de formation dans le Grand Montréal

Montréal, le 29 juin 2015 Afin de répondre à la demande grandissante des producteurs d’Hollywood, Technicolor, chez de file mondial de l’industrie cinématographique, a annoncé l’expansion de ses activités dans le Grand Montréal et la création de 200 emplois au cours de la prochaine année. La filiale française, qui compte  déjà quelque 820 travailleurs, a également annoncé la mise sur pied d’un nouveau centre académique pour former de nouveaux talents aux métiers de l’animation et des effets visuels.

Avec l’acquisition récente des studios français Mikros et l’annonce de cette nouvelle expansion, Technicolor Montréal devient la plus importante entreprise de services cinématographiques dans la métropole québécoise couvrant l’ensemble des services créatifs et de création de contenu (effets visuels, animation, événementiel, postproduction et doublage), notamment à travers ses marques MPC et Mikros.

« Montréal est aujourd’hui un des piliers de la stratégie de croissance de Technicolor dans la création de contenu, effets visuels et animation. Nous prévoyons franchir le seuil des 1000 employés à Montréal dans les mois à venir, ce qui représente 400 % de croissance en deux ans. L’Académie de formation est un outil essentiel pour soutenir notre développement futur à Montréal », a déclaré M. Frédéric Rose, directeur général de Technicolor.

Dans l’ensemble, l’industrie des effets visuels dans le Grand Montréal a connu une croissance annuelle d’emplois d’environ 24 %, et ce, depuis la bonification du crédit d’impôt en 2009 et l’implantation subséquente de joueurs internationaux, incluant non seulement Technicolor mais également Cinesite, Framestore ou Atomic Fiction.

Pour M. Denis Coderre, maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, « Le choix renouvelé de Technicolor en faveur de Montréal vient souligner les nombreux atouts dont dispose la métropole pour attirer les grands joueurs mondiaux et leur permettre de concrétiser leurs projets d’expansion, notamment un bassin de talents qualifiés et créatifs, une expertise technologique exceptionnelle et un environnement d’affaires compétitif. »

Montréal International, l’agence de promotion de l’investissement du Grand Montréal, a accompagné la filiale française dans son projet d’expansion : « La présence de joueurs clés comme Technicolor permet au Grand Montréal de rayonner mondialement et de se positionner comme chef de file des industries à haute valeur ajoutée », a déclaré Mme Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International. « Ces sociétés créent également beaucoup de valeur pour le Québec puisqu’elles investissent davantage dans les salaires de leurs travailleurs et dans ce que l’on qualifie de capital intangible, c’est-à-dire les dépenses en R-D et transfert technologique, en formation et développement des compétences », a-t-elle ajouté.

Rappelons que Technicolor a créé un nouveau studio d’effets visuels en septembre 2013 dans la Cité du Multimédia, à Montréal, qui cible les productions majeures de films et dont la totalité des contrats provient de clients internationaux.

À propos de Technicolor
Technicolor, leader technologique mondial dans le secteur du Media & Entertainment, est à la pointe de l’innovation numérique. Grâce à ses laboratoires de recherche et d’innovation de premier plan, l’entreprise occupe des positions-clés sur le marché au travers de la fourniture de services vidéo avancés pour les créateurs et les distributeurs de contenu. Elle bénéficie également d’un riche portefeuille de propriété intellectuelle, centré sur les technologies de l’image et du son, et reposant sur une activité de Licences performante. Son engagement : soutenir le développement de nouvelles expériences passionnantes pour les consommateurs au cinéma à la maison ou en mobilité.

À propos de Montréal International
Montréal International (MI) agit comme moteur économique du Grand Montréal pour attirer de la richesse en provenance de l’étranger, tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. Il s’emploie également à identifier les enjeux prioritaires liés à l’attractivité de la région et à présenter des recommandations aux instances gouvernementales pour soutenir les secteurs à haute valeur ajoutée et créateurs d’emplois au Québec.

Créé en 1996, Montréal International est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Laisser un commentaire