Ajouter

Warner Brother Games de Montréal agrandit son studio de Montréal

Montréal International (MI) salue la décision de l’entreprise WB Games de Montréal, spécialisée dans le développement de produits de jeux vidéo interactifs et d’animations numériques, d’agrandir son studio dans la métropole québécoise. Filiale de la société américaine Warner Bros Home Entertainment, WB Games de Montréal prévoit ainsi embaucher 100 personnes additionnelles au cours des cinq prochaines années, qui s’ajouteront aux quelque 325 employés déjà en poste à Montréal.

L’annonce a été faite en présence de la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, du ministre des Finances et de l’Économie, M. Nicolas Marceau, et de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb.

Warner-batman-pauline_marois

« Grâce au savoir-faire et au talent de nos employés, notre studio montréalais a rapidement fait sa place au sein du groupe Warner Bros. Interactive Entertainment et de l’industrie du jeu vidéo », a soutenu le vice-président et chef de studio de Jeux WB Montréal inc., Martin Carrier. « L’appui du gouvernement du Québec nous permettra de consolider notre position d’excellence dans le secteur du divertissement interactif, notamment par l’agrandissement de nos studios et par l’achat de nouveaux équipements informatiques, afin d’accueillir encore plus d’employés talentueux et de continuer à livrer des jeux conformes à nos hauts standards de qualité. La création d’un centre d’excellence en localisation, en marge du projet, fera en sorte que nos installations seront incontournables pour nos collègues à travers le monde. »

« En trois ans à peine, notre studio montréalais s’est rapidement imposé au sein du groupe par la qualité de ses productions », a déclaré le président de Warner Bros. Interactive Entertainment, Martin Tremblay. « Disposer d’un studio à Montréal, capable de faire face aux défis de l’industrie, est un atout majeur pour nous. »

Montréal International, dont l’un des mandats vise l’attraction et l’expansion des sociétés étrangères dans le Grand Montréal, collabore régulièrement avec WB Games de Montréal depuis sa création en 2010, en l’appuyant dans ses projets d’investissement et en facilitant l’établissement de ses travailleurs stratégiques dans la région.

« Ce nouveau projet de WB Games de Montréal met en relief les nombreux atouts dont dispose la région pour attirer des leaders mondiaux de l’industrie et concrétiser leurs projets d’expansion, à savoir la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée et créative dans les domaines du jeu vidéo et de l’animation, un environnement d’affaires favorable et un soutien gouvernemental stratégique, qui inclut notamment des crédits d’impôt compétitifs pour la production de titres multimédias », a déclaré M. Élie Farah, vice-président Investissement Grand Montréal, Montréal International.

À propos de Montréal International (www.montrealinternational.com)

Créé en 1996, Montréal International (MI) est issu d’un partenariat privé-public. Sa mission est de contribuer au développement économique du Montréal métropolitain et d’accroître son rayonnement international. MI a comme mandats d’attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des travailleurs stratégiques internationaux, ainsi que de promouvoir l’environnement concurrentiel du Grand Montréal. L’organisme à but non lucratif est financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec,la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

Depuis sa création, MI a contribué à l’attraction de projets d’investissements directs étrangers d’une valeur de 9,4 milliards de dollars dans le Grand Montréal, lesquels ont entraîné la création ou le maintien de plus de 49 000 emplois. À ce jour, MI a également contribué à l’établissement de près de la moitié des quelque 60 organisations internationales présentes dans la métropole ainsi qu’à la venue et à la rétention de plus de 8 000 travailleurs stratégiques internationaux.

Laisser un commentaire