Ubisoft et Montréal : un duo gagnant

Ubisoft et Montréal : un duo gagnant                                                                                                             

La concentration de talents dans les technologies de l’information

Avec 7,3 % de la main-d’œuvre œuvrant dans les secteurs de pointe, le Grand Montréal se classe parmi les plus importantes métropoles hi-tech d’Amérique du Nord. Pour les studios de jeux, avoir accès à des développeurs bien formés, expérimentés et multilingues est un avantage essentiel.

La créativité montréalaise

Ville UNESCO de design, la métropole québécoise a fait de l’innovation le fondement de sa culture et le moteur de son développement économique. Les succès d’Ubisoft, comme ceux du Cirque du Soleil ou de Moment Factory, illustrent le pouvoir illimité des synergies entre arts et nouvelles technologies.

L’ambition des gouvernements et institutions

Ceux-ci soutiennent activement l’industrie à travers une fiscalité avantageuse – surtout pour les entreprises de R&D – et de nombreux incitatifs compétitifs, tel que le Crédit d’impôt pour la production de titres multimédias (CTMM).

La proximité avec les universités

Métropole de haut savoir, le Grand Montréal compte 170 000 étudiants et 11 établissements universitaires, parmi lesquels les réputées Université McGill et Université de Montréal. Que ce soit dans la recherche ou la formation, la collaboration public-privé permet de cibler les besoins réels, actuels et futurs du secteur.

Ubisoft-FR_V02

Francis Baillet, vice-président, Affaires corporatives, Ubisoft

« D’autres régions du monde offrent l’un ou l’autre de ces facteurs clés de succès. Mais le Grand Montréal se positionne très avantageusement en les combinant dans un modèle socio-économique étroitement aligné sur nos besoins. »