Bio 2015 : l’industrie montréalaise des SVTS en vedette à Philadelphie

Le secteur des sciences de la vie et des technologies de la santé (SVTS) du Grand Montréal accueille l’une des plus fortes concentrations de leaders de l’industrie en Amérique du Nord. La conférence Bio 2015, qui rassemble plus de 15 000 joueurs en provenance de 65 pays, constitue donc l’occasion idéale pour la métropole québécoise de faire valoir ses nombreux atouts. À cet effet, une importante délégation montréalaise prend part à cet événement névralgique des SVTS, qui se tient du 15 au 18 juin 2015, à Philadelphie.

Un secteur phare pour le Grand Montréal

La région se démarque à l’échelle mondiale dans plusieurs domaines d’excellence, tels que la recherche sur le cancer, les maladies cardiovasculaires et métaboliques, la neuroscience et santé mentale, la génétique, la génomique et protéomique, les soins de santé personnalisés, la thérapie cellulaire et le vieillissement.

Selon la grappe Montréal InVivo, le Grand Montréal se classe parmi les principales métropoles nord-américaines pour la concentration d’emplois en SVTS, avec plus de 45 000 travailleurs recensés. En plus de ses 600 organisations publiques et privées, l’ajout de deux nouveaux méga-hôpitaux universitaires (CHUM et CUSM) à la fine pointe de la technologie renforce la position du Grand Montréal parmi les principaux centres de recherche au monde. Par ailleurs, 27 000 étudiants présents dans des cursus reliés aux SVTS, notamment à l’Université de Montréal, à l’Université McGill et à l’École de Technologie Supérieure, permettent d’assurer à l’industrie une relève de calibre mondial.

Une vision tournée vers l’avenir

Après une transformation mondiale de l’industrie, il semble que le Grand Montréal se soit avantageusement positionné vers l’avenir. En effet, le 1er juin dernier, Montréal International et ses partenaires ont annoncé l’implantation de Green Cross Biotherapeutics dans le Technoparc Montréal. Cet investissement de plus de 300 M$, qui créera 200 emplois de qualité, s’ajoute à l’arrivée de FISO Technologies Inc., annoncée à la fin du mois de mai.

Au cours des prochaines années, Montréal International prévoit maximiser le potentiel d’attraction d’investissements étrangers dans cette industrie, et ce, en misant notamment sur la venue de Mme Christelle Fasano. Spécialiste chevronnée du secteur des SVTS, Mme Fasano pourra promouvoir aux quatre coins du monde les forces économiques de la métropole ainsi que les nombreux atouts offerts aux sociétés étrangères.

Après tout, en plus de s’illustrer comme principal pôle de recherche au Canada, le Grand Montréal n’offre-t-il pas les coûts d’exploitation les plus compétitifs en Amérique du Nord, un bassin de main-d’œuvre parmi les plus qualifiés ainsi qu’une qualité de vie exceptionnelle?

Philippe Valentine, Analyste
Montréal International 

Laisser un commentaire