Le Grand Montréal investit le Salon du Bourget

La Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget, le plus grand salon au monde consacré à cette industrie, ouvre ses portes du 15 au 21 juin dans la capitale française. Le Grand Montréal, qui possède l’une des principales grappes mondiales de l’aérospatiale, est bien sûr représenté par de nombreux leaders de l’industrie, présents à l’occasion de cette 51e édition du Salon. On compte parmi la délégation montréalaise une cinquantaine d’entreprises, incluant Bombardier, qui présente pour la toute première fois sur la scène internationale ses nouveaux avions, les CSeries 100 et 300.

Le Salon du Bourget permet en effet de positionner avantageusement les entreprises québécoises pour leur permettre de tisser des liens d’affaires avec les acteurs clés de l’aéronautique mondiale. La présence de nombreux fleurons internationaux, tels que Bombardier Aéronautique, CAE, Pratt & Whitney, Bell Helicopter Textron, Heroux Devtek, MDA Space, Stelia, CMC Esterline et Rolls Royce, permet au Grand Montréal d’offrir une expertise de pointe en conception, fabrication, certification et entretien d’aéronefs à voilure fixe ou tournante ainsi que de simulateurs de vol et de satellites.

Un pôle de renommée mondiale

Selon la grappe Aéro Montréal, l’industrie aérospatiale du Grand Montréal représente un chiffre d’affaires de plus de 13,8 G$. Au Canada, cela représente 55 % des ventes et 70 % de la R-D du secteur. De même, plus de 80 % de la production aérospatiale québécoise est exportée hors du Canada.

Au niveau de la main-d’œuvre, le Grand Montréal recense 42 000 emplois au sein de plus de 200 entreprises, soit 55 % des effectifs canadiens du secteur. En fait, au chapitre de l’emploi, le Québec se classe au 5e rang mondial, après les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne. À cela s’ajoute une pléiade de fournisseurs, d’universités et de centres de recherche qui travaillent de concert avec l’industrie.

De nouveaux joueurs de l’industrie dans le Grand Montréal

L’édition 2015 du Salon est également porteuse en termes d’investissements directs étrangers dans le Grand Montréal. En effet, l’entreprise française Groupe SII a profité de l’événement pour annoncer l’implantation de son siège social canadien dans le Grand Montréal. Cet investissement structurant, en plus de bonifier la chaîne de valeur du Grand Montréal, créera 50 emplois de qualité. 

Philippe Valentine, Analyste
Montréal International

Laisser un commentaire