La couverture médiatique du Grand Montréal dans le monde : faits saillants

6 octobre 2015

Dans le cadre du lancement officiel de Contact MTL, Montréal International a dévoilé les faits saillants d’une étude sur la couverture médiatique mondiale du Grand Montréal, réalisée par la firme Influence Communication (www.influencecommunication.com).

On y apprend notamment que la métropole québécoise est particulièrement reconnue pour son identité festive (festivals, bonnes tables, tourisme), sa créativité, sa solidarité, son ouverture à la différence (immigration, communauté gaie) ainsi que son environnement propice aux études et recherches universitaires. Toutefois, son environnement d’affaires et ses industries de haute technologie ne retiennent que 4 % de l’attention médiatique mondiale sur le Grand Montréal. « Nos succès économiques, technologiques et de haut savoir ne sont pas assez visibles, ici et à l’étranger, et gagneraient pourtant à être connus », a déclaré M. Jean-François Dumas, président d’Influence Communication.

L’étude démontre également que l’actualité mondiale du Grand Montréal au cours des dix dernières années se regroupe en 3 périodes distinctes.

L’âge d’or (2005-2012) 

Au début des années 2000, le Grand Montréal bénéficiait d’une couverture très positive à l’étranger. Culture et tourisme constituent 70 % des retombées internationales.

La période sombre (2012-2013) 

Dès 2012, le contexte public montréalais tourne l’attention des médias vers les faits divers (21 % des retombées internationales), qui éclipsent le reste de l’actualité.

Le rebond (2014-2015) 

Depuis 2014, Montréal retrouve son aura positive auprès des médias étrangers. Culture et tourisme remontent à 58 % des retombées internationales.

« Tous les signes indiquent que nous retrouvons l’image de marque qui a toujours défini le Grand Montréal. Le premier signe est l’arrivée d’un nouveau maire. M. Denis Coderre génère en effet une couverture média en moyenne 15 fois supérieure à celle de son prédécesseur. La grande disponibilité médiatique d’un élu contribue souvent à donner un ton plus neutre, sinon positif, à n’importe quel enjeu », a ajouté M. Jean-François Dumas.

Couverture médiatique du Grand Montréal dans le monde (thèmes les plus populaires en 2014-2015) :

  • Culture 36 %
  • Tourisme et bonnes tables 22 %
  • Sports 9 %
  • Faits divers 6 %
  • Immigration 4 %
  • Relations avec communautés culturelles 5 %
  • Société 4 %
  • Unité nationale 3 %
  • Éducation 3 %
  • Politique 2 %
  • Technologies 2 %
  • Affaires 2 %
  • Autres 2 %

Laisser un commentaire