Le Grand Montréal, 5e pôle mondial du jeu vidéo

Classé au Top 5 des centres mondiaux de production de jeux vidéo par le Game Industry Career Guide avec Tokyo, Londres, San Francisco et Austin, le Grand Montréal se démarque également comme chef de file canadien dans ce domaine.

Selon l’Entertainment Software Association of Canada (ESAC), l’industrie québécoise du jeu vidéo a connu une croissance fulgurante au chapitre du nombre d’entreprises, une augmentation de 42 % depuis 2015.

De plus, 10 000 personnes occupaient un emploi à temps plein au Québec en 2017, représentant plus de la moitié des emplois canadiens du secteur.

Le Grand Montréal regroupe environ 70 % des studios de développement et entreprises de services du Québec, incluant 140 studios parmi les meilleurs au monde comme Ubisoft, Eidos, Gameloft, Behaviour ou encore Warner Bros Games, ainsi que de nombreux studios indépendants qui savent tirer leur épingle du jeu.

L’industrie du jeu dans la métropole repose notamment sur le succès mondial retentissant de mégaproductions de plusieurs dizaines de millions de dollars, telles que :

  • Assassins’ Creed Origins d’Ubisoft
  • Batman Origins de Warner Bros Games
  • Deus Ex et Rise of the Tomb Raider d’Eidos

 Montréal : plaque tournante de la créativité

La région métropolitaine est aussi l’un des grands pôles mondiaux de l’animation et des effets visuels avec la plus forte concentration de l’industrie au pays et la présence d’entreprises incontournables comme Cinesite, Digital Dimension, Double Negative, Framestore, Hybride, Mathematic Studios, Rodéo FX, qui attirent les grosses productions internationales par leur renommée.

Plusieurs d’entre elles ont d’ailleurs récemment été récompensées aux Oscars 2018 dans la catégorie des meilleurs effets visuels, notamment pour leur contribution au film Blade Runner 2049.

Ce secteur compte plus de 3 000 spécialistes œuvrant directement en animation 2D-3D et en effets visuels.

Alliance Numerique jeux videos

Credit photo Alliance Numérique© 2018

Le Bureau du Cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) prévoit, du reste, une augmentation des emplois de 65 % d’ici 2020.

Le Grand Montréal est également favorablement positionné pour devenir un chef de file dans l’industrie de la réalité virtuelle/réalité augmentée, en plus de s’illustrer comme centre mondial de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage profond, qui révolutionnera sans doute le développement des jeux vidéo.

Voici d’ailleurs une vidéo qui démontre le leadership de notre métropole comme centre technologique de classe mondiale : Montréal centre technologique.

Montréal, 2e ville au monde pour les Milléniaux

En plus d’offrir des emplois de qualité bien rémunérés dans les secteurs du jeu vidéo, de l’animation et des effets visuels, le Grand Montréal est reconnu pour sa qualité de vie incomparable.

La métropole s’illustre notamment comme 2e meilleure ville au monde pour les Milléniaux au classement Nestpick 2018, et comme l’une des meilleures destinations où il fait bon vivre, selon The Economist.

Elle confère les loyers les plus abordables et le pouvoir d’achat le plus avantageux d’Amérique du Nord pour une famille de 4 personnes.

La métropole a d’ailleurs attiré plus de 53 000 immigrants et 33 500 étudiants internationaux en 2017, et dispose d’un processus d’immigration simple et rapide pour les professionnels.

Afin de constater à quel point il est avantageux pour une jeune famille ou un travailleur de s’installer dans le Grand Montréal comparativement aux autres grandes métropoles internationales, veuillez consulter le nouvel outil sur le coût de la vie, développé par Montréal International et basé sur les données de la firme spécialisée Mercer.

Outil comparateur couts Montreal International