Le Grand Montréal se positionne comme un acteur incontournable des technologies financières

Le secteur des technologies financières est en pleine effervescence dans le Grand Montréal. La convergence des meilleurs talents technologiques et des connaissances financières ingénieuses en font une destination de choix pour les entreprises et les experts du domaine.

Selon la récente étude du prestigieux Brookfield Institute, « The State of Canada’s Tech Sector, 2016 », on constate que le Grand Montréal est la métropole canadienne qui détient la plus grande concentration d’emplois dans le secteur technologique. Le Grand Montréal est aussi reconnu comme le 3e centre financier international en importance en Amérique du Nord devant Chicago, Boston et San Francisco et 12e au monde, d’après le dernier classement du Global Financial Centres Index 2017

L’écosystème des technologies financières s’appuie ainsi sur un secteur financier imposant qui emploie près de 100 000 personnes, dont 25 000 spécialistes financiers, au sein de plus de 3 000 entreprises. En plus de ce vaste bassin de main-d’œuvre qualifiée, soutenu par un secteur universitaire performant et abordable, tous les domaines de la finance y sont bien représentés : les banques et autres intermédiaires financiers, les assurances, les valeurs mobilières, les caisses de retraite et les conseils et gestion de fonds. Le Grand Montréal compte également 91 000 travailleurs qualifiés en technologies de l’information et des communications et près de 5 000 organisations. De plus, les coûts d’exploitation y sont les plus concurrentiels dans le secteur financier par rapport aux 20 plus grandes villes d’Amérique du Nord (avantage-coût de 33 %) mais aussi ceux pour le développement de logiciels (27  % de moins par rapport aux 20 plus grandes villes) et les incitatifs spécialisés sont très avantageux.

Vecteur important d’innovation pour ces technologies de rupture, l’intelligence artificielle est un acteur central de cette révolution et la métropole y abrite ses meilleurs chercheurs. Chef de file technologique, elle attire les plus grandes références du domaine comme Google, Facebook et Samsung qui renforcent son écosystème et stimulent les possibilités d’innovation.

La Caisse de dépôt et placement du Québec et le Mouvement Desjardins annonçaient d’ailleurs ces derniers jours la création d’un fonds d’investissement destiné au secteur des technologies financières et à l’intelligence artificielle appliquée à la finance. Ce fonds de capital de risque viendra appuyer l’essor et le développement de nouvelles entreprises du domaine au Québec et au Canada.

Avec une communauté d’affaires et de startups innovantes, la disponibilité du talent et l’accessibilité au capital, le Grand Montréal se positionne favorablement comme un acteur incontournable des technologies financières en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire