Ajouter

Le Port de Montréal, parmi les plus achalandés au monde

Le Port de Montréal est au cœur de la chaîne logistique du Grand Montréal. Annuellement, plus de 30 millions de tonnes de marchandises y transitent, ce qui en fait le plus important port à conteneurs de l’est du Canada (9e en Amérique du Nord). Avec des activités représentant 1 milliard de dollars en valeur ajoutée à l’économie québécoise, il s’agit d’un maillon important de la région. 

Son succès repose principalement sur son modèle de gestion. Reconnu par l’industrie, ce dernier permet d’optimiser les flux de marchandises depuis les navires jusqu’aux sorties du port et ainsi d’assurer des gains de temps et d’argent considérables.

Même avant d’arriver au port, les transporteurs réalisent de telles économies. Le Port de Montréal étant de type «inland», la marchandise chemine plus longtemps sur les navires vers leur destination finale. En plus des avantages économiques liés aux faibles coûts du transport maritime, cette approche permet aux transporteurs de diminuer leur empreinte carbone. De par leur grande capacité, les bateaux sont moins polluants. En conservant la cargaison plus longtemps sur les navires, les transporteurs répondent donc autant aux impératifs économiques qu’environnementaux de l’industrie.

Une fois déchargée, la marchandise se trouve à quelques minutes d’un réseau ferroviaire et autoroutier qui la relie aux marchés de l’Est canadien, de l’Ontario, ainsi que du Nord-Est et du Mid-Ouest américain. Il n’est donc pas étonnant que plus de 2 500 camions circulent au Port de Montréal chaque jour.

Tous ces avantages comparatifs ont permis de faire du Port de Montréal un leader dans son domaine et du Grand Montréal un « hub » en transport et logistique.

Francis Langlois, Analyste, Direction des études économiques, Montréal International, 13 mars 2013

Source : CargoM et Secor 2008

Laisser un commentaire