Ajouter

Les transports en commun montréalais primés

Le Grand Montréal dispose d’infrastructures de transport en commun de premiers plans. Pour preuve, la métropole québécoise a obtenu la 4e position pour les meilleurs services de transport collectif en Amérique du Nord selon le Siemens Green City Index.

Plusieurs nouvelles encourageantes concernant le transport en commun de la région se retrouvent aussi dans la dernière édition des Signes vitaux du Grand Montréal publié par la Fondation du Grand Montréal. En voici quelques-unes :

–          En 2011, les Montréalais étaient les plus grands utilisateurs per capita de transport collectif en Amérique du Nord, avec 214 déplacements/habitant. C’est plus que les Torontois (188) et que les résidents des grandes métropoles américaines (moyenne de 93 déplacements/habitants).

–          Avec plus de 97 % de ses trains de banlieue à l’heure en 2011, l’Agence métropolitaine de transport (AMT) se classe au sommet des organismes de transport ferroviaire, au chapitre de la ponctualité, en Amérique du Nord.

–          En 2013, l’AMT ouvrira sa première vélostation. Ce stationnement fermé pour bicyclettes vise à encourager la pratique du vélo pour accéder aux gares métropolitaines.

–          Communauto, le plus ancien et le plus important service d’autopartage en Amérique du Nord  n’a jamais cessé d’innover depuis sa fondation en 1994. Début 2012, Communauto s’est doté d’un parc de véhicules électriques en libre-service.

Un système de transport en commun plus efficace permet aux travailleurs de réduire leur temps de transport, tout en diminuant aussi leurs dépenses liées au transport, ce qui, à long terme, contribue à accroître le bassin de travailleurs dans la région. Un système performant de transport en commun est une composante essentielle d’une bonne qualité de vie, surtout dans une grande métropole comme Montréal.

Francis Langlois, Analyste, Direction des études économiques de Montréal International

Laisser un commentaire