Ajouter

Nouvelles données sur le coût de la vie dans le Grand Montréal

25 janvier 2013

 Tel que relaté par les médias en septembre dernier, l’édition 2012 de l’étude Prix et salaires d’UBS a produit des résultats surprenants et contestables concernant le niveau des prix à Montréal et Toronto. Il a, dès lors, été décidé de trouver une source de données alternative permettant de comparer le niveau des prix entre différentes métropoles pour nous assurer de la justesse des résultats. Notre choix s’est porté sur l’enquête Worldwide Cost of Living de The Economist Intelligence Unit. Les principaux résultats de cette étude biannuelle nous apparaissent représentatifs de la réalité et donc, nous avons pensé partager avec vous les résultats, ainsi que les  principaux constats pouvant être déduits de cette étude.

Principaux constats :

  • Des 9 catégories pour lesquelles nous disposons des données, le Grand Montréal possède un avantage-coût important dans trois d’entre elles, soit l’éducation, le logement et les soins personnels.
  • Notamment, les logements et les coûts associés à l’éducation d’un enfant, de la garderie jusqu’à la fin du secondaire, dans la région de Toronto sont respectivement 20 % et 40 % plus dispendieux qu’à Montréal.
  • Le coût des services publics est généralement plus élevé à Montréal que dans les autres métropoles analysées. Selon nous, ce résultat est dû à la rigueur des hivers québécois, lesquels font hausser davantage la facture d’électricité des ménages.
  • Les aliments sont aussi plus dispendieux à Montréal que dans toutes les autres métropoles analysées à l’exception de Paris.
  • Montréal se retrouve en milieu de peloton en ce qui a trait aux coûts dans les autres catégories (articles ménagers, vêtements, loisirs et transport).

Indices de niveau des prix, sélection de métropoles, décembre 2012 (New York = 100)

 

Francis Langlois, Direction des études économiques, 25 janvier 2013

 

Source : The Economist Intelligence Unit

(i)                 copyright notice: “© [2012] The Economist Intelligence Unit Ltd.  All rights reserved.”

(ii)               (ii) disclaimer notice:  “Whilst every effort has been taken to verify the accuracy of this information, The Economist Intelligence Unit Ltd. cannot accept any responsibility or liability for reliance by any person on this information.”

Laisser un commentaire