Ajouter

Pour donner un nouvel élan à Montréal

Qu’ont Boston, Manchester, Melbourne, Philadelphie et Seattle en commun? Hormis le fait qu’elles soient toutes parmi les villes les plus prospères de la planète, chacune a mis en œuvre un plan de développement axé sur la création de richesse et l’accroissement de la qualité de vie de ses résidents. Face à ces réussites, pourquoi ne pas faire de même à Montréal? C’est la question que s’est posé BMO Groupe financier lorsqu’il a mandaté le Boston Consulting Group d’évaluer les façons de créer plus de richesse dans le Grand Montréal. Le rapport « Créer un nouvel élan à Montréal », lancé en février 2014, est le fruit de cette réflexion.

McGill-Ste-cath-mtl-4089

Sur la base de comparatifs internationaux et d’entrevues avec une cinquantaine de leaders issus de divers milieux du Grand Montréal, le rapport reconnaît d’emblée que la métropole recèle de nombreux atouts. On y fait l’éloge, entre autres, de sa diversité économique et de l’excellence de ses secteurs de l’aéronautique, des TIC, de la santé et biotechnologies, de la finance et de l’ingénierie, pour ne citer que ceux-là. On s’attarde longuement sur la force de ses institutions universitaires et sur sa réputation de métropole universitaire. On y mentionne aussi que les coûts d’exploitation d’une entreprise y sont faibles, que son environnement fiscal pour la recherche est avantageux, que sa qualité de vie se classe parmi les plus élevées de la planète et qu’elle est créative, diversifiée, ouverte et bilingue. Bref, Montréal a déjà une panoplie impressionnante d’attraits à sa disposition!

Cependant, le rapport identifie également certains défis auxquels fait face la métropole. On souligne, par exemple, le mauvais état des infrastructures, le sous-financement des universités, la faiblesse des pouvoirs de Montréal par rapport à son rôle de moteur de création de richesse, ou encore les enjeux liés au vieillissement de la population.

C’est à partir de ces constats que le rapport a émis une série de 10 propositions pour contribuer à créer un nouvel élan de création de richesse dans le Grand Montréal et en faire un moteur de croissance parmi les plus prospères au monde.

Pour y parvenir, les propositions visent d’abord à mobiliser l’ensemble des acteurs majeurs du Grand Montréal autour d’objectifs clairs et d’une identité unique. Le rapport souligne également la nécessité de renforcer l’attraction, l’accueil et la rétention de talents stratégiques. Enfin, on suggère d’embellir et de réparer la ville, d’adopter des politiques favorisant l’émergence de nouveaux leaders internationaux et de doter Montréal des moyens et pouvoirs dignes d’une métropole de calibre mondial.

Ce qu’il importe de retenir, c’est que nous avons tous à gagner en contribuant à ce nouvel élan et que nous sommes tous, d’une façon ou d’une autre, les ambassadeurs de la métropole. Montréal International (Communiqué de presse) compte bien sûr participer activement à cet effort collectif pour hisser le Grand Montréal à sa juste place, soit parmi les principaux pôles de création de richesse au monde!

Philippe Valentine, Analyste
Montréal International

Laisser un commentaire