Ajouter

UBISOFT LUMEN : 5 M$ pour nourrir la créativité montréalaise

Le dernier né d’Ubisoft au Québec se joue à plusieurs, mise sur l’innovation et suscite déjà de fortes réactions. Pourtant, ce n’est pas un jeu mais un programme dédié aux entrepreneurs québécois et assorti d’un budget de 5 M$ sous forme de capital de risque. Baptisé Ubisoft Lumen, il vise à soutenir le développement de jeunes pousses locales dans le secteur techno-créatif.

Lumen_arcade_courriel-01-500x178

Une culture de la collaboration

Ce n’est pas la première fois que le leader du jeu vidéo tend la main à des entrepreneurs allumés. Depuis 2014, le studio offre du mentorat à plusieurs startups dans le cadre d’initiatives comme Les créatifs ♥ le futur MTL Inc., La série Indie Ubisoft présentée par Banque Nationale ou encore InnoBahn, en collaboration avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Ce qui est formidable, c’est que ces expériences ont aussi un effet mobilisateur chez nos employés et incitent d’autres grandes entreprises à s’impliquer. »
– Francis Baillet, vice-président, Affaires corporatives

Forcément, Ubisoft n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. Du mentorat au partenariat commercial, il n’y a qu’un pas que le studio a franchi allègrement. Aujourd’hui, il collabore régulièrement avec plus de 350 entreprises locales, dont 85 du domaine techno-créatif.

Qu’elle soit technologique ou commerciale, cette coopération a engendré de belles histoires de réussites. On n’a qu’à penser à Audiokinetic, une entreprise montréalaise qui a développé un moteur de son révolutionnaire. Dès lors qu’Assassin’s Creed a intégré cette technologie d’avant-garde, Audiokinetic a vu sa croissance s’accélérer. On pense aussi, dans un autre domaine, à Dialogue, PME spécialisée en télémédecine, dont Ubisoft a été le premier gros client… un client proactif, qui n’a pas hésité à s’impliquer pour développer et bonifier l’offre de services de son fournisseur. Résultat : Dialogue dessert maintenant deux autres studios d’Ubisoft, a décroché de nouveaux contrats avec d’autres grandes entreprises et attiré de nouveaux investisseurs.

Stimuler l’écosystème techno-créatif de Montréal et du Québec

Le mentorat et le partenariat sont deux puissants leviers pour le démarrage d’une entreprise. Mais pour percer sur les marchés internationaux, il faut parfois du financement. Et c’est l’un des objectifs d’Ubisoft Lumen : donner à des entreprises prometteuses d’ici un accès privilégié à du capital de risque.

Les 5 M$ apportés par Ubisoft seront administrés par les spécialistes de White Star Capital. Ubisoft pourra référer ou recommander des startups qui, depuis l’annonce du programme le 27 avril dernier, sont déjà nombreuses à s’être portées candidates. Les critères ? « Tout commence par une rencontre », conclut M. Baillet.

Pour en savoir plus :

Site officiel Ubisoft Lumen

Série Indie Ubisoft présentée par Banque nationale

Audiokinetic

Dialogue