Ajouter

Un important centre de développement des transports électriques en Amérique du Nord

Depuis plusieurs années, le Québec est un terreau fertile aux innovations dans le secteur des véhicules électriques et ce, notamment par le biais des activités de recherche de sa société d’État, Hydro-Québec, qui assure l’approvisionnement en électricité sur l’ensemble du territoire.

Hydro-Québec est le seul fournisseur d’électricité en Amérique du Nord disposant d’un centre de recherche avec un budget d’exploitation de 100 M$ par année, soit l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ), L’IREQ est aujourd’hui reconnu mondialement pour ses recherches dans le domaine du véhicule électrique et des matériaux pour les batteries, avec plus de 400 brevets à son actif.

Quelques leaders mondiaux, installés dans le Grand Montréal, ont d’ailleurs commercialisé des produits découlant de recherches menées par l’IREQ. Voici quelques exemples :

  • Bathium Canada : batterie au lithium métal polymère
  • Phostech Lithium : matériaux de cathodes à base de phosphate pour le marché des batteries au lithium
  • TM4 : moteur-roue (électrique)

Compte tenu de l’importance de ce secteur pour l’avenir du Québec et de la région de Montréal, le gouvernement du Québec a mis en place différentes initiatives stratégiques dans les dernières années :

Outre le solide appui du gouvernement du Québec à travers les années, l’accès à une ressource clé, soit l’hydroélectricité, offerte à un coût compétitif a, sans contredit, fortement contribué à renforcer la position du Grand Montréal dans le domaine des transports électriques. Selon Hydro-Québec (2012), la région métropolitaine se classe d’ailleurs au 4e rang parmi les plus grandes métropoles nord-américaines pour la compétitivité des tarifs moyens d’électricité (en ¢/kWh – taxes comprises) pour les entreprises exigeant une puissance moyenne (entre 500 et 2 500 kW).

Source : Montréal International, 2013

Mathieu Lefort

Analyste principal, Direction des études économiques

Laisser un commentaire