LA COTE DE CRÉDIT PERSONNELLE

Présenté par BMO GROUPE FINANCIER
Paul Sabbagh - CFA, vice-président régional, Services bancaires aux entreprises, Communauté Montréal Métropolitain

Du prêt traditionnel à la marge de crédit hypothécaire, les institutions financières proposent aux particuliers de nombreuses options de financement, tant pour leurs besoins quotidiens que pour leurs grands projets.

Comme avec les entreprises, elles se basent sur deux critères essentiels pour prêter de l’argent à une personne :

  • Son historique de crédit;
  • Sa capacité à rembourser, évaluée à partir de son taux d’endettement, de la stabilité de ses revenus et de sa cote de crédit. Celle-ci de se situe entre 300 et 900 et révèle le niveau de risque associé à la personne. Plus la cote est élevée, plus le risque financier est faible.

Tout le monde a une cote de crédit et il peut être utile de connaître les facteurs qui la déterminent pour l’optimiser. Ces facteurs sont :

  • Les habitudes de paiement, et notamment la ponctualité par rapport aux échéances;
  • L’historique de crédit (depuis combien de temps la personne a-t-elle accès au crédit);
  • Les dettes existantes;
  • Le nombre de demandes de crédit effectuées;
  • Le nombre de créanciers et la variété de ceux-ci.

En plus de permettre l’obtention d’un prêt à des conditions avantageuses, avoir une bonne cote de crédit facilite un certain nombre de démarches comme la recherche d’assurances habitation et automobile.