Ajouter

Agroalimentaire

Le Grand Montréal possède une industrie de transformation agroalimentaire de calibre mondial axée sur la transformation et la distribution de produits alimentaires et de boissons. Ce secteur regroupe environ 45 100 emplois. La région montréalaise est également l’hôte de plus d’une dizaine de centres de recherche publics et parapublics dans le domaine de l’agroalimentaire.

Chiffres clés

  • Un PIB de 4,4 G$
  • 45 100 emplois
  • 1 235 établissements
  • Un chiffre d’affaires de 16,7 G$

Main-d’œuvre

  • Le Grand Montréal possède plusieurs établissements d’enseignement qui forment une main-d’œuvre compétente et polyvalente
  • Plus de 3 600 étudiants inscrits dans des programmes universitaires spécialisés en biochimie, chimie, génie chimique et science et technologie des aliments
  • Plus de 800 diplômés universitaires dans des programmes stratégiques pour le secteur

R-D

Le Grand Montréal et ses environs regroupent plus d’une dizaine de centres de recherche publics et parapublics reliés au domaine de la transformation alimentaire. La plupart sont localisés dans la ville de Saint-Hyacinthe, technopole alimentaire, située à 45 minutes de Montréal. Les principaux centres sont :

Incitatifs

Les gouvernements du Canada et du Québec offrent de nombreux incitatifs fiscaux aux entreprises du secteur agroalimentaire, dont des crédits d’impôt à la R-D qui peuvent atteindre 15 % dans le cas du gouvernement fédéral et 17,5 % dans celui du gouvernement du Québec (remboursables au Québec).

Outre les crédits d’impôt à la R-D, de nombreux autres incitatifs fiscaux et financiers sont offerts aux entreprises. Contactez-nous afin de savoir si vous êtes admissibles à l’un des programmes suivants :

  • Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI)
  • Congés fiscaux pour les chercheurs et experts étrangers
  • Aide financière à la création d’emplois et à la formation
  • Crédit d’impôt pour l’acquisition de matériel de fabrication et de transformation
  • Programme ESSOR- Volet Étude de faisabilité d’un projet d’investissement
  • Programme ESSOR – Volet Appui aux projets d’investissement

Coûts

Selon KPMG (2013), le Grand Montréal se classe au 3e rang du top 20 des plus grandes régions métropolitaines d’Amérique du Nord sur le plan de la compétitivité des coûts d’exploitation (ex : main-d’œuvre, location des espaces industriels et de bureaux, énergie, etc.) dans le secteur de la transformation des aliments.

 Principaux leaders

  • Aliments Ultima
  • Barry Gallebaut
  • Danone Canada
  • Industries Lassonde
  • Kraft Canada
  • Labatt
  • Molson
  • Nestlé
  • Parmalat
  • Saputo

Sources : KPMG, 2013 ; Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, 2012 ; Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2013


Pour en savoir plus