Pourquoi Servier mise sur le Grand Montréal

pour développer de nouveaux médicaments

L’excellence des équipes de recherche

Avec 600 établissements – dont 300 publics – et 12 000 chercheurs et professionnels spécialisés dans les sciences de la vie et les technologies de la santé, le Grand Montréal est le plus grand laboratoire du Canada, mondialement reconnu pour ses hauts niveaux de compétences et de publications.

Le climat favorable à la R-D

La construction de deux nouveaux centres de recherche multidisciplinaires, jumelés aux deux nouveaux méga-hôpitaux, crée un environnement particulièrement dynamique pour la R-D. Cet élan est soutenu par de nombreux incitatifs financiers, parmi lesquels des crédits d’impôts avantageux.

L’accès auX marchés

Selon Servier, le Québec se distingue par une réelle volonté de rendre les innovations thérapeutiques disponibles pour l’ensemble des patients, c’est-à-dire d’en assumer le coût et le remboursement dans une optique de développement durable et soutenable du système de santé.
– La grappe Montréal InVivo qui, en multipliant les occasions d’affaires et les collaborations, défend et stimule la compétitivité et la croissance du secteur.

Servier-FR

Frédéric Fasano, chef de la direction, Servier Canada

« En matière de R-D, la compétition est mondiale. Pour chaque projet, nous devons convaincre notre maison mère du bien-fondé d’un investissement en Amérique du Nord plutôt que dans un pays émergeant en pleine croissance. Ce qui nous a permis de gagner pour notre nouveau centre de recherche clinique, c’est que le Grand Montréal offre un écosystème des sciences de la vie unique en son genre. »