Ajouter

Aide à la recherche d’emploi

1. Rédiger votre CV

Même si le recruteur ne connaît pas bien votre pays d’origine, son système scolaire et son tissu industriel, il doit pouvoir comprendre en un coup d’œil qui vous êtes et quelles sont vos compétences (savoir-faire et savoir-être). Présentez votre CV comme on le fait au Québec et utilisez la terminologie utilisée en Amérique du Nord pour faire ressortir ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et ainsi, valoriser votre candidature.

2. Faites un voyage exploratoire avant de prendre une décision

Allez-vous aimer le Grand Montréal? Pourrez-vous vous adapter à la vie ici? Quelles sont vos possibilités de trouver un emploi? Pour le savoir, rien de tel qu’un petit voyage exploratoire (dont la durée maximale ne peut dépasser 6 mois). Vous pourrez ainsi découvrir la culture, le climat et la vie au quotidien. Vous pourrez explorer les quartiers et commencer à bâtir un réseau professionnel local. Rien ne vous empêche en effet de demander une rencontre informelle avec un employeur potentiel pour qu’il vous parle de son secteur d’activité au Québec. Ainsi, et de retour dans votre pays, vous pourrez prendre une décision éclairée sur votre installation dans la métropole.

À noter : il est illégal de partir à la recherche d’un emploi sans permis de travail sous peine d’expulsion du territoire canadien.

3. Obtenez une première expérience de travail

Lorsque les employeurs québécois recrutent, ils cherchent un savoir-faire, pas un diplôme! Et sans une première expérience de travail, comment pourrez-vous leur prouver de quoi vous êtes capable concrètement. Cela peut être difficile à comprendre pour un nouvel arrivant, mais il faut absolument que vous ayez cette première expérience dans votre CV.

4. Bâtissez des réseaux de contacts

LinkedIn : au Québec, les réseaux sociaux sont régulièrement utilisés par les employeurs pour consulter des profils et valider des informations. Assurez-vous d’être inscrit à LinkedIn (c’est gratuit) et d’avoir un contenu à jour et adapté à la réalité québécoise : titres professionnels correspondant à ceux utilisés en Amérique du Nord, scolarité et diplômes avec équivalences québécoises, etc. N’hésitez pas à participer à des groupes de discussions et à demander des références.

Le bénévolat peut également vous aider à bâtir votre réseau. En plus de vous permettre de développer ou d’acquérir des compétences, il peut vous aider à vous familiariser avec la culture et la langue. Aux yeux des employeurs, les bénévoles sont des personnes fiables, généreuses de leur temps et dotées d’un esprit d’engagement. Du coup, le bénévolat représente une expérience de travail canadienne valide et peut générer des recommandations de valeur dans la recherche d’emploi.

 5. Exploitez toutes les ressources à votre disposition

Un incontournable : le guide pratique de recherche d’emploi d’Emploi-Québec

Les organismes d’aide à l’emploi pour les nouveaux arrivants, parmi lesquels :

Les grappes industrielles

Il existe dans le Grand Montréal sept grappes industrielles (clusters) qui fédèrent tous les acteurs de leur secteur autour d’objectifs communs et d’actions concertées. Les secrétariats de ces grappes sont de précieuses sources d’information pour prendre le pouls d’un secteur d’activité et faire le tour des professions les plus recherchées.

Les entreprises qui recrutent

Le Grand Montréal est l’un des principaux pôles d’innovation en Amérique du Nord. De nombreux leaders mondiaux, canadiens, québécois et étrangers des hautes technologies y sont implantés et sont régulièrement à la recherche de nouveaux talents.

Dans l’aérospatiale, 234 entreprises privées emploient quelque 40 000 personnes. Les leaders du secteur sont :

  • Aerolia
  • Air Canada
  • AJ Walters
  • Bell Helicopter Textron
  • Bombardier Aéronautique
  • CAE
  • Esterline CMC Électronique
  • Goodrich
  • Héroux-Devtek
  • Kelly Aviation Center (Lockheed Martin)
  • L-3 Communications MAS
  • MDA Espace
  • Messier-Dowty
  • Pratt & Whitney
  • Rolls-Royce
  • Sonaca
  • Thales
  • Turbomeca 

Dans les technologies de l’information et des communications (TIC), près de 5 000 entreprises emploient 120 000 personnes. Les leaders sont :

  • Acceo Solutions
  • Autodesk
  • Bell Canada
  • CAE
  • Ciena
  • Dassault Systèmes
  • DMR/Fujitsu
  • Eidos/Square Enix
  • Electronic Arts
  • Epicor
  • Ericsson
  • Framestore
  • Gameloft
  • Groupe CGI
  • IBM
  • Ludia
  • Morgan Stanley
  • Nuance
  • OVH.com
  • Positron
  • SAP
  • Technicolor
  • Telus
  • Ubisoft
  • Vidéotron
  • Warner Bros. Interactive Entertainment

Dans les sciences de la vie et technologies de la santé, 620 entreprises et organisations – dont 150 centres de recherche – emploient 43 000 personnes. Les plus gros employeurs privés du secteur sont :

  • Algorithme Pharma
  • Bristol-Myers Squibb
  • GlaxoSmithKline
  • Johnson & Johnson
  • Laboratoires Charles River
  • McKesson Canada
  • Merck
  • Novartis
  • Pfizer
  • Sanofi

 6. Les Journées Québec

Deux fois par an, les missions de recrutement Journées Québec sont organisées dans des villes européennes par le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec en collaboration avec des partenaires régionaux, dont Montréal International. Lors de ces journées, des employeurs québécois rencontrent des candidats présélectionnés qui souhaitent s’installer dans le Grand Montréal. Ces opérations de recrutement sont ouvertes aux candidats de toutes les nationalités qui maîtrisent le français et qui possèdent toutes les qualifications recherchées par les employeurs québécois.

  • Les prochaines Journées Québec se tiendront en novembre 2016 à Paris.
  • Ouverture des inscriptions : à préciser
  • Sur le site www.journeesquebec.gouv.qc.ca, vous pouvez créer votre profil, consulter les offres d’emploi proposées par des entreprises du Grand Montréal et postuler en ligne. Si votre candidature est retenue par un employeur, vous recevrez une convocation. Tous les renseignements logistiques (horaire et lieu) vous seront alors fournis.
  • Veuillez noter que si vous êtes déjà au Québec, vous devez passer par les canaux de recrutement locaux.
  • Si les offres d’emploi des employeurs participants aux prochaines Journées Québec ne correspondent pas à vos domaines d’expertise, ou si vous ne pouvez pas vous rendre à l’événement, n’hésitez pas à remplir ce formulaire afin d’être tenu au courant de nos prochaines activités de recrutement.


Consultez aussi: