Le Centre d’expertise international de Montréal pour l’avancement de l’IA est officiellement lancé

9 juillet 2020

Mis sur pied dans le cadre du Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle (PMIA), le Centre d’expertise international de Montréal pour l’avancement de l’intelligence artificielle (CEIMIA) a officiellement lancé ses activités avec la nomination de Jacques Rajotte à titre de directeur général intérimaire. Les membres du conseil d’administration de cette toute nouvelle organisation internationale tiendront d’ailleurs une première réunion dès le 13 juillet.

Le PMIA travaillera sur quatre thématiques, dont deux seront appuyées par le CEIMIA : l’utilisation responsable de l’IA et la gouvernance des données. Un centre d’expertise analogue basé à Paris traitera des deux autres thèmes, soit l’avenir du travail ainsi que l’innovation et la commercialisation de l’IA. Dans le contexte actuel, le PMIA examinera également comment l’IA peut être mise à contribution pour développer des solutions technologiques afin de mieux réagir aux pandémies comme celle de la COVID-19.

En collaboration avec l’industrie, la communauté scientifique et la société civile, le CEIMIA contribuera donc au développement responsable d’une IA fondée sur les principes essentiels d’éthique, de droits de la personne, d’inclusion, de diversité, d’innovation et de croissance économique en tenant particulièrement compte des intérêts et de la contribution des pays émergents et en voie de développement.

Le CEIMIA aura aussi pour mission d’analyser les mesures qui visent à renforcer la capacité nationale à commercialiser et à adopter les technologies liées à l’IA.

Fort d’une carrière de près de 40 ans comme avocat et cadre supérieur, dont plus de 15 ans dans le milieu du développement international, Jacques Rajotte sera appelé à agir en tant que premier dirigeant du CEIMIA. « Je suis très heureux de pouvoir mettre mon expérience au service de ce tout nouveau centre international, qui aura un impact positif à travers le monde entier », explique Jacques Rajotte, directeur général intérimaire du CEIMIA. « Avec la révolution de l’intelligence artificielle, qui évolue à toute vitesse, il est essentiel de mettre en place des organisations qui pourront assurer un développement responsable de cette nouvelle technologie à portée de tous, incluant les populations dans les pays émergents et en voie de développement. Celle-ci a le potentiel immense de transformer la société et d’apporter des solutions concrètes aux défis auxquels nous faisons face aujourd’hui. »

Le conseil d’administration est également composé de :

  • Patrice Bachand, directeur, Direction des engagements internationaux et des partenariats, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec
  • France Brosseau, vice-présidente, Organisations internationales, Montréal International
  • Lyse Langlois, directrice générale, Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA)
  • Samuel Marleau-Ouellet, directeur, Carrefour d’intelligence artificielle, Direction générale des politiques externes et commerciales, Innovation, Sciences et Développement économique Canada
  • Marc-Étienne Ouimette, directeur relations gouvernementales, Element AI

Le CEIMIA fait donc son entrée au sein d’une communauté dynamique et bien établie de plus de 65 organisations internationales à Montréal, soit la 3e plus importante concentration en Amérique du Nord, après New York et Washington.

Montréal International est impliqué dans la création de ce centre depuis 2018, lorsque le gouvernement du Québec a annoncé l’octroi d’un financement de 5 millions de dollars pour la création ou l’attraction d’une organisation internationale de l’IA à Montréal, un projet qui a aussi été appuyé par le gouvernement du Canada qui y a investi près de 10 millions de dollars. « Piloter la mise sur pied du CEIMIA a été un travail de longue haleine, mené de main de maître par notre équipe, et nous sommes extrêmement heureux du résultat », affirme Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International. « Cette initiative réunie deux des grandes forces de Montréal : son écosystème d’organisations internationales et celui de l’intelligence artificielle. Le CEIMIA fera rayonner davantage l’expertise de notre métropole à travers le monde. »

Mentionnons que le CEIMIA organisera la première rencontre internationale du groupe d’experts multipartite du PMIA à Montréal, en décembre 2020. Le PMIA regroupe déjà 15 membres en vue de guider le développement et l’utilisation responsable de l’IA, en plus de faciliter la collaboration internationale et multipartite en regroupant des experts de l’industrie, de la société civile, des gouvernements et des universitaires.

À propos du Centre d’expertise international de Montréal pour l’avancement de l’intelligence artificielle (CEIMIA)

Le CEIMIA constitue l’un des deux centres d’expertise du Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle (PMIA), avec celui de Paris. Il travaillera en étroite collaboration avec le secrétariat du PMIA, hébergé à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et formera des partenariats avec l’écosystème local et national en intelligence artificielle.

Contact pour les médias Fermer
Element/Shape/Related/Triangle 1 Created with Sketch.
Contactez notre expert(e)

Ariane Lafrenière

Conseillère, Communication et relations publiques