Montréal : deuxième économie métropolitaine la plus résiliente du Canada et des États-Unis

1 septembre 2020

Le Grand Montréal a connu l’une des reprises les plus importantes de son marché du travail depuis le début de la crise de la COVID-19.

Avec une baisse de l’emploi estimée à 5,7 % entre février 2020 et juillet 2020, le Grand Montréal tire son épingle du jeu par rapport aux autres grandes métropoles des États-Unis et du Canada. La région métropolitaine de Phoenix est la seule dont la variation de l’emploi a été légèrement moins négative que Montréal au cours des six derniers mois.

Au début de la pandémie, le niveau d’emploi dans la métropole a rapidement chuté pour atteindre un creux important en avril (-18,0 % par rapport à février), mais le déconfinement graduel des derniers mois a permis à de nombreux secteurs de rebondir, particulièrement ceux ayant été fortement touchés par les mesures de distanciation sociale, tels que les services culturels et les loisirs, les services d’hébergement et de restauration et le commerce de gros et de détail. Au total, l’emploi dans la région métropolitaine a amorcé sa remontée dès le mois de mai et a progressé de +15,1 % au cours des quatre derniers mois (avril à juillet).

Infolettre

Restez informés

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles de Montréal International.