Montréal, meilleur endroit en Amérique du Nord pour investir en IA

3 septembre 2019

Montréal se classe 1re parmi les 20 plus grandes métropoles du Canada et des États-Unis pour la qualité de son secteur de l’intelligence artificielle (IA) selon une analyse comparative de fDi Benchmark du Financial Times. Cette base de données, qui évalue la compétitivité des sites pour les projets d’investissements directs étrangers (IDE), confirme que le Grand Montréal est la région métropolitaine la plus concurrentielle du secteur.

Le milieu le plus attrayant pour l’IA

Montréal arrive en tête de l’indice de qualité qui mesure les éléments les plus déterminants pour un projet d’investissement. Elle est 9 % plus concurrentielle dans le secteur de l’IA que San Francisco, 11 % de plus que New York et 47 % de plus par rapport à la moyenne des 20 villes.

Les 5 critères étudiés sont le dynamisme de l’écosystème, la disponibilité et la qualité de la main-d’œuvre, l’environnement des affaires, les infrastructures et l’accessibilité aux marchés internationaux ainsi que la qualité de vie. Montréal se positionne de façon particulièrement favorable grâce au dynamisme de son écosystème en IA ainsi que la disponibilité et la qualité de sa main-d’œuvre.

Les coûts d’exploitation les plus concurrentiels

De plus, Montréal arrive au 1er rang pour la compétitivité de ses coûts d’exploitation au comparatif des coûts de fDi Benchmark. Exploiter une entreprise en IA dans le Grand Montréal coûte ainsi moins cher que dans toute autre grande région métropolitaine du Canada ou des États-Unis.

Elle affiche un avantage-coût de 32 % par rapport à la moyenne des 20 plus grandes villes, de 83 % par rapport à New York et 107 % par rapport à San Francisco.

L’analyse comparative de fDi Benchmark confirme que Montréal est le meilleur endroit en Amérique du Nord pour investir en IA et permet d’expliquer la croissance fulgurante que la métropole a connue ces dernières années.

Depuis deux ans, Montréal International a accompagné plus d’une trentaine de projets en intelligence artificielle dans la région, totalisant des investissements de 500 M$. Les plus importants sont présentés à travers la ligne du temps illustrée ci-dessous :

Note méthodologique : fDi Benchmark a développé deux modèles comparatifs de sites. L’un, qui évalue la qualité du secteur et l’autre, qui calcule les coûts d’exploitation. Le modèle de qualité de fDi Benchmark catégorise et pondère un total de 120 points de données. L’accent est mis sur le dynamisme de l’écosystème et la disponibilité et la qualité de la main-d’œuvre qui représentent respectivement 35 % et 30 % du score total. Le modèle des coûts d’exploitation annuels est quant à lui basé sur les coûts de la main-d’œuvre, du loyer et de l’électricité pour une installation de 9 688 pieds carrés pouvant accueillir 70 employés sur 35 titres d’emploi en IA.