Montréal sera hôte de l’ISSB, nouvelle organisation internationale de normalisation de la finance durable

La métropole québécoise a en effet été sélectionnée, avec Francfort, en Allemagne, afin d’appuyer étroitement le conseil de normalisation et de mobiliser les différentes parties prenantes.

3 novembre 2021

Montréal fait officiellement partie des métropoles qui accueilleront les bureaux de l’International Sustainability Standards Board (ISSB), nouvelle organisation internationale responsable d’établir les normes de divulgations financières environnementales pour l’ensemble des entreprises à l’échelle mondiale. La métropole québécoise a en effet été sélectionnée, avec Francfort, en Allemagne, afin d’appuyer étroitement le conseil de normalisation et de mobiliser les différentes parties prenantes.

La structure de l’ISSB comptera également des bureaux complémentaires à Londres, San Francisco et ultimement, en Asie-Océanie, afin de bénéficier d’une présence globale stratégique en appui aux bureaux principaux.

L’annonce a été faite à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26) par Erikki Liikanen, président du conseil d’administration de l’International Financial Reporting Standards Foundation (Fondation IFRS).

« Montréal fait maintenant partie de la solution à un problème complexe qui exige de rallier tous les pays sur tous les continents. L’arrivée de l’ISSB confirme que Montréal est un pôle de la finance durable et que notre expertise aidera à décarboniser l’économie mondiale », a déclaré Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International. « C’est de loin le projet qui a généré le plus d’engouement depuis que j’ai rejoint l’équipe de Montréal International il y a 6 ans. Les appuis se sont rapidement multipliés, tant du secteur privé que de la sphère publique. Aujourd’hui, nous célébrons donc aussi une grande mobilisation qui a joué en notre faveur. »

« Aujourd’hui, nous pouvons être fiers que notre leadership en finance durable soit reconnu internationalement. La décision de la Fondation IFRS d’établir à Montréal l’un des principaux bureaux de l’ISSB vient confirmer que les expertises québécoise et canadienne dans ce domaine dépassent désormais largement nos frontières », a déclaré Jacques Deforges, directeur général, Finance Montréal. « Finance Montréal est particulièrement fière d’avoir collaboré au dossier de candidature de Montréal et du Canada, lequel est le fruit du fort esprit de collaboration qui existe au sein de notre dynamique écosystème et qui est de bon augure pour la suite. »

L’ISSB est une initiative de la Fondation IFRS, responsable de normes comptables et utilisées dans plus de 140 juridictions. Les normes établies par l’ISSB permettront aux entreprises de fournir à l’ensemble des marchés financiers des informations stratégiques sur leur impact environnemental.

Un projet qui a mobilisé tous les milieux

La candidature de Montréal, menée de front par Montréal International et Finance Montréal depuis janvier 2021, a reçu l’appui de nombreux membres au sein du milieu des affaires, académique et de l’environnement, de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, d’élus et d’appareils gouvernementaux, et ce, au niveau des trois paliers. Le projet a aussi mobilisé l’ensemble de la communauté financière du Canada, qui a assuré une contribution d’envergure pour la réalisation de ce projet.

Montréal International et Finance Montréal tiennent aussi à saluer le travail de tous les participants qui ont contribué au processus de sélection. M. Charles-Antoine St-Jean, PDG de CPA Canada, a initié et coordonné la candidature du Canada en collaboration avec le gouvernement du Canada.

Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International, Marc-André Blanchard, premier vice-président et chef, CPDQ mondial ainsi qu’Anne-Marie Hubert, associée directrice pour l’Est du Canada, Ernst & Young, ont piloté la présentation de la candidature de Montréal, le 16 septembre dernier, épaulés par le premier ministre du Québec, François Legault, et la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

D’importants acteurs du milieu ont également réalisé des intervenions stratégiques, incluant :

  • Guy Cormier, président et chef de la direction, Desjardins
  • Daniel Jutras, recteur, Université de Montréal
  • Véronique Lamontagne, directrice du Bureau des relations internationales, Ville de Montréal
  • Valérie Amiraux, vice-rectrice aux partenariats communautaires et internationaux, Université de Montréal

Montréal, ville d’organisations internationales et de finance durable

Montréal accueille plus de 65 organisations internationales (OI), dont 4 sièges de l’ONU, se positionnant ainsi comme la 3e plus importante ville d’organisations internationales en Amérique du Nord, après New York et Washington. On retrouve parmi elles de nombreuses OI en développement durable.

De plus, Montréal se démarque particulièrement comme haut lieu de la finance durable en Amérique du Nord. Elle se classe 1re au Canada et 3e en Amérique du Nord dans ce secteur parmi les 78 centres financiers à l’étude du classement international Global Green Finance Index 7 (GGFI 7).

Pour plus d’information sur les organisations internationales en développement durable, cliquez ici.

Contact pour les médias Fermer
Element/Shape/Related/Triangle 1 Created with Sketch.
Contactez notre expert(e)

Eve Caron

Conseillère, Relations publiques