Toutes les étapes

07 Se tourner vers une main-d'oeuvre internationale

Immigration et mobilité internationale

En partenariat avec

Au Canada, il existe plusieurs programmes de mobilité internationale pour attirer les talents du monde entier.

Lorsqu’une entreprise établie au Canada souhaite embaucher un travailleur international, elle doit d’abord démontrer qu’elle a fait les recherches nécessaires sur le marché local. Cinq programmes lui permettent toutefois de s’en dispenser.

  • Mutation à l’intérieur d’une société : traitement prioritaire de la demande de permis de travail, en 14 jours dans 80 % des cas.
  • ACEUM : délai d’obtention du permis de travail possiblement en moins de deux semaines pour les 60 professions admissibles dans le cadre de l’Accord Canada-États-Unis-Mexique
  • Expérience internationale Canada : obtention du permis de travail en moins de 8 semaines pour les demandeurs d’un des 35 pays signataires d’une entente avec le Canada. Ce programme vise les jeunes professionnels de 18 à 35 ans qui recherchent un stage, un emploi d’été ou une expérience de travail contribuant à leur perfectionnement professionnel.
  • Volet des talents mondiaux : exemption pour 12 groupes de professions, essentiellement dans les technologies de l’information, le web, le design numérique, les effets visuels, les jeux vidéo, les mathématiques et les statistiques.
  • Processus simplifié du Québec : près de 200 professions sont admissibles à cette procédure simplifiée.

Grâce à ces programmes, les entreprises qui s’implantent dans le Grand Montréal peuvent faire venir au Canada des experts en provenance de leur maison mère ou embaucher des spécialistes de classe mondiale.

Contactez notre expert Fermer
Element/Shape/Related/Triangle 1 Created with Sketch.
Notre équipe peut vous accompagner dans votre projet d'investissement dans le Grand Montréal.
Contactez notre expert(e)

Alexandre Lagarde

Vice-président, Investissements étrangers